photos/617.jpg

Match nul pour les Rafettes face à Fleury (0-0). - ©ADN12

Par Aurélien Gares
Le 20 octobre 2018

Pour la septième journée de Division 1 féminine, les Rafettes obtiennent leur premier point de la saison après avoir concédé le match nul, à Paul-Lignon, face à Fleury (0-0), samedi 20 octobre.

Les Rafettes ont concédé le match nul, ce samedi 20 octobre, à domicile face à Fleury. Lors de la première période, les deux équipes auraient pu mener au score. L’attaquante de Fleury, Palacin, a eu plusieurs occasions mais ses tentatives sont passées à côté ou ont été stoppées par Philippe, auteure, une nouvelle fois, d’une bonne prestation. Noiran, pour les Ruthénoises, aurait pu donner l’avantage à son équipe mais sa frappe s’échoue sur la barre transversale (41’).

Au retour des vestiaires, Lemaitre, après une bonne course, crochète la gardienne adverse mais ne parvient pas à trouver le cadre. Fleury a la possession du ballon et les Rafettes procèdent en contre sans parvenir à ouvrir le score. De Sousa, tout juste entrée en jeu, essaye de lober la gardienne adverse, avancée, mais sa tentative passe au-dessus des cages (64’).

« Ça aurait pu basculer d'un côté comme de l'autre »

La fatigue se fait sentir des deux côtés et Fleury n’est pas loin de trouver la faille, à la 70’, mais la barre transversale sauve, cette fois, les Ruthénoises.

En fin de match, le KO se fait sentir des deux côtés mais personne ne parvient à scorer. Philippe sauve ses coéquipières après une frappe de Fleury à bout portant (85’). Dans la foulée, De Sousa part seule aux cages mais se fait reprendre à l’entrée de la surface de réparation. Une minute après, la même De Sousa part de nouveau seule aux cages mais bute sur la gardienne adverse après un bon retour de la défense essonnienne.

Dans les arrêts de jeu, Fleury obtient une dernière action mais la tête de leur attaquante passe au dessus des buts. Score final 0 à 0. Un premier point pour les Rafettes dans ce championnat de Division 1 qui satisfait leur coach Sabrina Viguier :

C’est positif. Le match aurait pu basculer d’un côté comme de l’autre donc on est satisfait de ce match nul. Mes joueuses ont respecté les consignes et nous avons été solides dans l’organisation défensive.

Face au manque de réalisme de son équipe, Sabrina Viguier souligne « les nombreux efforts défensifs de son équipe qui font qu’on manque peut-être de lucidité devant le but. Sur l’envie, je ne peux rien leur reprocher, j’ai envie qu’elles soient récompensées et je suis convaincue que ça va arriver ».



Recevoir notre Newsletter
S'abonner
News letter

Recevez l'info quotidiennement et gratuitement !

Se connecter



Pas encore de compte ? Cliquez-ici !