photos/5993.jpg

La communauté de communes et la ville de Saint-Affrique ont rejoint l'appel national des coquelicots, qui demande l'interdiction des pesticides.

Par Audrey Barat
Le 02 juin 2019

Mercredi 22 mai, c’est lors d’un conseil communautaire « express » de 35 minutes, que les élus ont adopté la motion de l’appel des coquelicots.

Ce texte émane du mouvement national éponyme, qui demande l’interdiction de tous les pesticides de synthèse, et soutient les victimes des maladies professionnelles liées. C’est à l’initiative du groupe local de l’appel des coquelicots que les collectivités ont été sollicitées (le conseil municipal l’a adopté l’appel le lendemain).
A cette occasion, Claude Boyer, maire de Martrin, a proposé de faire adopter une motion annexe, stipulant que « la communauté de communes s’engage à promouvoir l’agriculture biologique, en installant des producteurs sur ses terres publiques, et en introduisant un pourcentage de produits bio dans les cuisines collectives ». Ces deux textes ont été adoptés à l’unanimité.

Une nouvelle subvention pour le stade du Bourguet

Patrick Guénot, vice-président délégué aux finances, a présenté un nouveau plan de financement pour les travaux de drainage et d’arrosage automatique du stade du Bourguet, suite à une nouvelle subvention de 30.900 € attribuée par la Région. « C’est une bonne nouvelle, car cela entraine une diminution de la charge intercommunale qui passe de 34.357 € à 27.163 € », s’est félicité l’élu.
Dans le chapitre finances, Alain Fauconnier a fait le compte-rendu des décisions qu’il a prises en sa qualité de président, en matière de marchés publics : une prestation de broyage des déchets verts et secs (estimée à 70.000 €) attribuée à Sarl Bois et énergie ; Une mission d’assistance à la maîtrise d’ouvrage pour le projet de réaménagement de Roquefort-sur-Soulzon, intitulé « Roquefort demain », attribué à la société Calia conseil (estimée à 100.000 €) ; Un marché d’achats de documents pour la médiathèque intercommunale du Saint-Affricain (Misa), réparti entre l’imprimerie-librairie du Progrès, la SARL Bastide (Saint-Affrique) et la Maison du livre (Rodez), pour une valeur estimée à 89.900 € ; Enfin, les travaux d’arrosage automatique du stade de football du Bourguet ont été attribués à la SARL Le Jardinier (Tournemire), pour un montant estimé à 95.000 €.



Recevoir notre Newsletter
S'abonner
News letter

Recevez l'info quotidiennement et gratuitement !

Se connecter



Pas encore de compte ? Cliquez-ici !