photos/5935.jpg

Chloé Bano, animatrice du réseau des adhérents du Jardin du Chayran (photo archives).

Par Aveyron Digital News
Le 29 mai 2019

Samedi 25 mai, malgré un temps plus qu’incertain, le Jardin du Chayran a proposé aux Millavois de venir rencontrer ses salariés et ses bénévoles et découvrir le travail de l’association.

Le Jardin du Chayran, chantier d’insertion par l’activité économique qui fait du maraichage en agriculture biologique, a proposé à ses adhérents et aux curieux de participer à des activités très différentes : visite du jardin, tombola, animations pour les enfants, chasse au trésor… C’était aussi l’occasion pour eux d’acheter les légumes du moment et de découvrir la formule des paniers avec le stand de l’Association.

L'assemblée générale de l'association a eu lieu le samedi 25 mai (©ADN12)L'assemblée générale de l'association a eu lieu le samedi 25 mai (©ADN12)

En effet, tout au long de l’année, le Jardin du Chayran propose à ses adhérents de disposer d’un panier de légumes à 10 ou 15 € avec des légumes de saison assorti de recettes pour mieux les préparer, et ceci dans tout le sud Aveyron avec plus de 19 points de dépôt différents. Et contrairement aux rumeurs qui ont longtemps circulé, le Jardin n’a plus de liste d’attente et propose aujourd’hui ses paniers à plus de 250 adhérents…

230 paniers fin 2018

Au terme de ses portes ouvertes, l’association tenait son assemblée générale qui a démarré avec la projection d’un film retraçant parfaitement la vie du Jardin, et réalisé par Jean Mileville, bénévole au sein de l’association. Il a été l’occasion de retracer les belles réussites d’une structure qui permet à des personnes de retrouver le chemin de l’emploi et de sortir de leurs difficultés. Comme les années précédentes, les résultats sont satisfaisants avec plus de 60 % de sorties positives et plus d’un tiers en emploi durable, dont quatre en CDI.

Cette assemblée générale a également été l’occasion de parler du développement de la structure qui commercialise de plus en plus de paniers sur le sud Aveyron en étant passé de 140 paniers fin 2017 à 230 fin 2018.

« Le désengagement des financements publics »

Elle poursuit également son développement en direct auprès des consommateurs aux Halles et sur son point de vente mis en place cette année sur le Jardin et qui ouvre tous les jeudis.

Autres partenaires essentiels sur le Millavois : la Cuisine Centrale et le Pôle Petite Enfance qui confectionnent de nombreux plats à partir des légumes du Jardin.

©ADN12©ADN12

Mais comme de nombreuses associations,  « le Jardin du Chayran doit faire face à un désengagement des financements publics – notamment européens – et son budget s’en trouve fortement pénalisé, regrette sa directrice, Nadine Boisson. Elle a pourtant un grand nombre d’investissements à réaliser et surtout un travail essentiel à mener auprès des 50 salariés qu’elle accueille et qui ont besoin de sortir des difficultés ».

Toutes les collectivités territoriales étaient représentées ainsi qu’Arnaud Viala, député de l’Aveyron, et ont affirmé leur soutien à l’action essentielle que mène l’association.

Opération « Paniers solidaires »

Et comme le Jardin ne cultive pas la solidarité que dans ses murs, une nouvelle opération intitulée « Paniers solidaires » vient d’être lancée avec un grand nombre de partenaires (Secours populaire, Secours catholique, accueil Millau Ségur, Myriade, la MSA, le Conseil départemental, le CCAS…).

Elle propose l’accès à des paniers de légumes bios chaque semaine à un prix modique de 2 € grâce à des cofinancements extérieurs, à des personnes en situation précaire proposées par ses partenaires. Les premiers paniers solidaires seront livrés le 6 juin.



Recevoir notre Newsletter
1234
S'abonner
News letter

Recevez l'info quotidiennement et gratuitement !

Se connecter



Pas encore de compte ? Cliquez-ici !