photos/5681.jpg

Les conseillers communautaires ont signé la charte des acteurs engagés pour préserver le climat et l'air. - ©ADN12

Par Aveyron Digital News
Le 21 mai 2019

Mardi 14 mai au siège de l'agglomération ruthénoise, des responsables associatifs, consulaires, des établissements publics, des chefs d'entreprises et des élus des différentes mairies étaient réunis pour affirmer leur engagement dans le Plan climat air énergie territorial (PCEAT). C'est lors de ce moment solennel qu'a été signée la charte des acteurs engagés pour préserver le climat et l'air.

Dans le cadre de la Loi sur la transition énergétique, le 25 septembre, Rodez Agglomération a adopté le premier Plan climat air énergie de la région Occitanie. Un acte fort qui montre la volonté d'être un territoire pionnier.

Le Plan climat air énergie : un engagement fort

Le Plan climat air énergie territorial a pour finalité de changer les modes et les habitudes de vie de la population. L'objectif est de créer un nouveau consensus sociétal et économique permettant de préserver les ressources. Il a pour finalité d'anticiper le changement climatique et s'en prémunir.

Tous les domaines de la vie sont touchés : la mobilité, les déchets, l'urbanisme, les activités industrielles et agricoles. Par cet engagement, les acteurs locaux montrent leur ferme volonté de s'engager dans une dynamique de respect de l'environnement et de la planète.

Des acteurs locaux concernés

Parmi les signataires de la charte des acteurs engagés, on retrouve de nombreuses mairies (Rodez, La Primaube, Olemps…), des organismes consulaires (la Chambre des Métiers et celle d'Agriculture, la CCI…), des établissements publics (hôpital de Rodez…), des associations (Agence de l'eau Adour Garonne, Canopée 12, Apaba…) et des entreprises (Enedis, Bosch, Grdf…). C'est plus de trente acteurs du territoire qui ont répondu positivement pour développer une démarche responsable concernant les enjeux climatiques et énergétiques au sein de leur structure.

Des acteurs locaux venus nombreux.Des acteurs locaux venus nombreux.

Des acteurs locaux engagés dans leur quotidien

Monique Herment Bultel, conseillère communautaire et adjointe à la mairie de Rodez, a commencé la séance en déclarant que « le plan réalisé est remarquable et qu'il est le fruit d'un travail en commun entre les différents participants ».

Un tour de l'hémicycle a été initié où les personnes présentes ont énuméré les mesures prises en corrélation avec le plan. Parmi elles, on a pu constater que la mairie de Rodez a diminué de 39 % sa consommation d'électricité pour les bâtiments publics et a acheté des coccinelles pour combattre les pucerons, le CPIE va organiser des assises de l'éducation à l'environnement, la Chambre d'Agriculture va favoriser les circuits courts et sensibiliser à l'éducation à l'alimentation… Toutes les organisations représentées montrent un investissement sans failles de leur part pour aller vers un fonctionnement plus durable et écologique.

Un plan d'action pour l'avenir

Un travail a été mené au préalable pour cibler les mesures les plus adéquates au sein de plusieurs groupes. Cinq ateliers ont été organisés : collectivités, mobilités et transport de marchandises ; résidentiel et aménagement ; industries et tertiaire, agriculture, eau et alimentation.

Parmi les orientations retenues, on peut citer : révision de la circulation douce, développement des bornes de recharge électrique, mutualisation des déplacements professionnels, création d'un guide de l'aménagement durable, une meilleure communication sur la possibilité de se déplacer sans voiture… Le territoire ruthénois est en marche vers un avenir qui se veut plus respectueux de l'environnement et plus durable.



Recevoir notre Newsletter
1234
S'abonner
News letter

Recevez l'info quotidiennement et gratuitement !

Se connecter



Pas encore de compte ? Cliquez-ici !