photos/5551.jpg

Le conteur Yves Durand présentera le spectacle Peire Petit. - ©ADN12

Par Aveyron Digital News
Le 16 mai 2019

Le titre bien connu des danseurs de cette marche a désormais une réponse. Le printemps occitan, la « prima », revient cette année jusqu’au 23 mai à La Primaube. Une semaine de musique, de contes, de théâtre en occitan qui enchantera les amoureux de la langue, grands et petits . Des spectateurs, mais ils pourront aussi s’exprimer en occitan, avec des ateliers théâtre, et apprendre les danses du pays avec des ateliers danses.

La Prima occitana continue chaque printemps sa tournée des communes aveyronnaises depuis 2008. Après Baraqueville, Conques, Estaing ou Sébazac, elle a été inaugurée mercredi 15 mai à 18h30 à la médiathèque de la Primaube. Avec pour objectif : faire connaître et pratiquer la langue occitane par tous les publics. L’évènement associera ainsi les enfants de l’école bilingue Joan Bodon de la Primaube pour le spectacle Peire petit, les résidents de l’EHPAD Sainte-Anne, les danseurs, les amateurs de théâtre....

Elle est organisée comme chaque année par l’Institut d’études Occitanes et Aveyron culture, avec l’appui en 2019 de la MJC, de la médiathèque et de la mairie de Luc-la-Primaube.

Après un premier concert du groupe Mans de Breish le samedi 10 mai, la Prima occitana se poursuit ce mercredi à 16 heures à la médiathèque avec des « contes d’aici », par Régine Rigal et Simone Fenayrou, enseignantes en occitan.

Una dimenjada occitana

« La dimenjada », le week-end, sera occitan les 17 et 18 mai à l’Espace Saint-Exupéry de la Primaube.

Dès vendredi, 10 h 30 et 17 h 30, Yves Durand et Gilles Buonomo nous entraînent avec Peire petit, un « enfant torçut », petit berger, dans sa ferme où il va réaliser avec des matériaux de récupération un manège géant, sorte de cirque mécanique. Sur fond de première guerre mondiale, la vie de cet artiste du quotidien a inspiré la pièce Petit Pierre de la Québécoise Suzanne Lebeau, et le manège de Petit Pierre de Michel Piquemal traduit en occitan par Sergi Carles. Le manège réalisé se visite dans l’Yonne, à Dicy.

La soirée se poursuivra avec des contes de Joan Bodon à 20h30 à la médiathèque, avec Yvon Puech et Simone Fenayrou.

Samedi, c’est théâtre, avec tout d’abord un atelier d’improvisation de 10 h à 13 h à la salle d’animation de Luc. Avec Christian Andrieu, professeur de théâtre et d’occitan, qui a su donner depuis des années la passion de l’occitan et du théâtre à des générations de collégiens des sections bilingues occitan du collège de Baraqueville.

Ce sont d’ailleurs quelques-uns de ses anciens élèves rejoints par d’autres amateurs de théâtre en occitan qui participent au Teatre sens nom. Cette troupe nous présentera sous sa direction le spectacle « Lo mond tal coma es ? » à 17 h 30 à l’espace Saint-Exupéry. Celui-ci comprend six pièces différentes de plusieurs auteurs, occitan pour Marcèu Esquieu, français comme Jean-Claude Grumberg et Roland Dubillard ou portugais comme Abel Neves. Ces dernières pièces ont été traduites en occitan par Christian Andrieu.

Le soir, à 20 h30, c’est bal occitan et atelier danses organisés par l’association Trad en 4 D de Sébazac. Mazurkas, valses, polkas, scottischs, et autres bourrées entraîneront les danseurs sur la piste, au son des accordéons et d’autres instruments traditionnels de Trad en 4D et de la cabrette de Christophe Burg.

Un dernier rendez-vous le 23 mai à 15 h à l’EHPAD Sainte-Anne avec Paul Bony et sa langue savoureuse pour des « contes, racontes et cançons. »

A consommer sans modération, toute la semaine.



Recevoir notre Newsletter
S'abonner
News letter

Recevez l'info quotidiennement et gratuitement !

Se connecter



Pas encore de compte ? Cliquez-ici !