photos/5503.jpg

Donovan Challoy (qui n’est pas passé par The Village), Cécilia Rocard, Marie-Clara Clain, Antoine Suckiel, Mathieu Carnac et Camille Cuquel. - ©DR

Par Camille André
Le 14 mai 2019

Plusieurs élèves et anciens de The Village, l’école de formation aux métiers de l’animation de Saint-Affrique, travaillent actuellement à l’hôtel Palas Pineda, en Catalogne.

Cécilia Rocard, 22 ans, est une ancienne de The Village. De 2016 à 2017, elle s’y est formée aux métiers de l’animation et à obtenu le diplôme Créateur d’ambiances ludiques Artistiques et Sportives (Calas). Depuis, la jeune femme originaire de Bordeaux a enchaîné trois saisons en tant qu’animatrice polyvalente pour une agence de voyage, « à Majorque et  à Tenerife, dans les îles Canaries ». Et depuis le 30 mars, la structure pour laquelle elle travaille, qui collabore aussi avec l’école sud-aveyronnaise, l’a amenée jusqu’en Catalogne.


Elle y côtoie, au moins jusqu’à fin octobre, Camille Cuquel, en contrat de professionnalisation à The Village venue travailler au Palais Pineda, Antoine Suckiel et Marie-Clara Clain, qui valideront leur Calas à Saint-Affrique grâce à cette saison en Espagne, et Mathieu Carnac, ancien élève le plus expérimenté de la troupe, chef d’animation. C’est Lina, une jeune Saint-Affricaine de 6 ans en vacances là-bas avec ses parents, qui a reconnu Camille Cuquel parce qu’elle avait animé des ateliers dans son école. Cécilia Rocard garde de The Village « le positionnement que l’on nous a enseigné, de super souvenirs ». Là-bas, « on apprend vraiment tous les postes : animation, spectacle, enfant, adulte… »


La désormais chef de centre se plaît dans cette vie professionnelle.

Je mets en pratique ce que j’ai appris à l’école, même si c’est différent. Je ne touche plus à l’animation, à part pour la préparation des spectacles, je m’occupe des vacanciers, des réservations de l’hôtel, de régler les soucis que peuvent rencontrer les clients… 

De ses journées, c’est « le contact avec les vacanciers » qu’elle retient le plus volontiers. Elle entend bien « continuer à évoluer dans ce métier et aussi découvrir l’hôtellerie en tant que tel ».



Recevoir notre Newsletter
S'abonner
News letter

Recevez l'info quotidiennement et gratuitement !

Se connecter



Pas encore de compte ? Cliquez-ici !