photos/5427.jpg

Jérémy Mellot et ses coéquipiers ont obtenu le match nul, ce jeudi 9 mai, à Laval. - Archives ©ADN12

Par Aurélien Gares
Le 09 mai 2019

Un solide Rodez Aveyron Football a obtenu le match nul (1-1), ce jeudi 9 mai, sur le terrain de Laval. Les Mayennais, qui se devaient de gagner en vue de la place qualificative, réalisent une mauvaise opération alors que Le Mans s’est imposé à Marignane-Gignac (1-0).

Au stade Francis-Le-Basser, jeudi 9 mai, le Rodez Aveyron Football fait match nul 1 à 1 face à Laval.

(Mi-temps : 0 à 1).

But pour Rodez : Ruffaut (45+2).

But pour Laval : Ndilu (69’).

Laval : Bouet, Lambèse, B. Dembele (capitaine), Scaramozzino (Bouhours 22’), Ba, Cissé (Vincent, 83’), Etinof, Robic, Danic, Camara, Se. Keita (Ndilu, 67’).

Avertissement : Ba (44’ et 92’), Keita (60’).

Exclusion : Ba (92’).

Rodez : Desmas, Dieng, Bardy, Roche, Mellot, Chougrani, Douline (Poujol, 70’), Ruffaut (Maury, 63’), Guerbert, Tertereau, David (Bonnet, 30’).

Douze matchs sans s’incliner. Les Ruthénois, qui ont obtenu le match nul, ce jeudi 9 mai, sur la pelouse de Laval  restent invaincus depuis le 15 février et une défaite 2 à 1 sur le terrain d’Avranches. 

En déplacement en Mayenne, les joueurs de Laurent Peyrelade  ont d’abord subi les assauts lavallois. Dès la première minute, le ton était donné avec Danic, sur son côté gauche qui centre devant le but mais ni Keita et Robic ne parviennent à reprendre. Un premier quart d’heure à l’avantage de Laval qui manque de réalisme à l’image de Camara, à la 9’, qui ne trouve pas le cadre après un bon centre de Keita.

Blessé, David cède sa place

Ce match engagé voit des duels âpres et au fil de la première période, le match s’équilibre et le RAF parvient à mettre un peu plus le pied sur le ballon. Scaramozzino, blessé, devra laisser sa place à Bouhours avant que David, touché à la cuisse à la demi-heure de jeu, soit remplacé par Bonnet.

Les Ruthénois prennent de plus en plus le match à leur compte et juste avant la pause, Bardy lance magnifiquement depuis son camp, Chougrani, qui efface sur son contrôle Lambèse avant de servir au second poteau Ruffaut qui conclut de près (45’+2). 1 à 0. Les Lavallois prennent un coup sur la tête et sur le coup d’envoi, Bonnet n’est pas loin de faire le break. Après avoir récupéré le ballon dans les pieds d’un milieu mayennais, il prend sa chance de loin mais sa frappe passe juste à côté du poteau de Bouet.

Ndilu frappe à nouveau

Loin de reculer, le RAF entame sa seconde période en jouant haut et en se procurant plusieurs corners. Mais Laval, dans l’obligation de ne pas perdre, pousse. Comme la semaine passée face à Tours, c’est Ndilu, tout juste entré en jeu, qui permet après une mésentente de la défense ruthénoise de revenir au score à la suite d’un décalage d’Etinof qui sert son coéquipier sur un plateau après avoir fixé Desmas (69’).

Revigoré par cette égalisation et encouragé par leurs supporters, Laval devient de plus en plus dangereux. Notamment en contre. Mais le RAF laisse passer l’orage avant de remettre le pied sur le ballon et Bonnet, à la 85’, n’est pas loin de tromper Bouet après un bon service de Guerbert. Il faut une bonne sortie du gardien mayennais pour préserver la cage lavalloise.

Mellot sauve sur sa ligne

Surement mis au courant de l’ouverture du score du Mans sur la pelouse de Marignane-Gignac, Laval tente le tout pour le tout et le défenseur central et capitaine Dembele s’installe aux avant-postes. C’est lui, à la 88’, après un long ballon, qui décale de la tête pour Ndilu. Ce dernier, dans la surface de réparation, remet en retrait pour Camara qui pense tromper Desmas mais c’était sans compter sur Mellot qui supplée son gardien et sauve sur sa ligne.

Ce sera la dernière situation dangereuse pour Laval qui finira la rencontre à 10 après l’exclusion de Ba à la suite d’un deuxième carton jaune pour une faute sur Guerbert qui avait éliminé deux joueurs (90’+2). Laurent Peyrelade parlait d’un match de préparation à la Ligue 2, ses joueurs ont livré un match solide même s’il reste, forcément, du travail à faire. Du côté de la Mayenne, Laval voit Le Mans prendre deux points d’avance alors qu’il reste un seul match. Les Lavallois se déplaceront à Quevilly alors que Le Mans recevra Chambly.

Quant au RAF, ils recevront Lyon-Duchère pour conclure une saison hors norme.  



Recevoir notre Newsletter
S'abonner
News letter

Recevez l'info quotidiennement et gratuitement !

Se connecter



Pas encore de compte ? Cliquez-ici !