photos/5325.jpg

Il reste trois matchs aux joueurs du ROC Handball pour se maintenir. - © Archives ADN12

Par Damien Sarret
Le 06 mai 2019

Après avoir concédé, samedi 4 mai, une défaite sur le terrain du TeC Charente HB (31-29), il reste trois rencontres au ROC Handball pour aller chercher le maintien.

Malgré une bonne entame de match, samedi 4 mai, qui a permis au ROC de mener durant les vingt-cinq premières minutes de jeu, le club ruthénois a perdu son avantage à la suite d’une mauvaise fin de première mi-temps. Un tournant du match où l’efficacité a péché, couplé d'une série de buts qui a permis à leur adversaire de creuser l’écart.

Au retour des vestiaires, les hommes de Julien Demetz ont donc couru après le score. Malgré un retour à la marque, les Ruthéno-Castonétois n’ont pas pu aller chercher la victoire et concèdent une défaite sur le score de 31 à 29.

Une course au maintien

Afin de préparer au mieux la fin de saison et sortir de la zone rouge, l’équipe va prendre ces trois derniers matchs les uns après les autres.

Malgré l’avantage de jouer deux matchs sur trois à domicile, le ROC va devoir aller chercher des points importants face à des équipes mieux classées à commencer par Bruges. En effet, le club ruthénois va commencer son sprint final en recevant le dauphin de leur poule.

Pour quitter cette deuxième place, synonyme de relégation, Julien Demetz dispose d’un effectif au complet.

Samedi 11 mai, Roc – Bruges, à 20 h 15, à l’amphithéâtre.



Recevoir notre Newsletter
S'abonner
News letter

Recevez l'info quotidiennement et gratuitement !

Se connecter



Pas encore de compte ? Cliquez-ici !