photos/5303.jpg

Des capteurs permettent aux visiteurs d'interagir avec les œuvres de Miguel Chevalier. - ©ADN12

Par Aveyron Digital News
Le 05 mai 2019

Artiste numérique mondialement reconnu, Miguel Chevalier est accueilli le temps de quelques semaines dans les espaces d'exposition temporaires du musée Soulages.

Depuis mi-avril, le siècle Soulages est officiellement lancé. Un riche programme va venir rythmer l'année de l'exception culturelle ruthénoise. L'exposition temporaire consacrée à Miguel Chevalier ouvre le bal en investissant le musée Soulages. Cette intervention permet de découvrir une discipline méconnue de l'art du XXIe siècle. 

Pionnier dans l'art virtuel et numérique, Miguel Chevalier utilise l'informatique comme moyen d'expression. Par ses installations numériques in situ, il a illuminé de son art de nombreux lieux emblématiques à travers le monde, à l'instar du Grand Palais à Paris, de l'ancienne église du Sacré Coeur à Casablanca ou encore la K11 Art Foundation à Shanghai. Jouant avec la lumière numérique, il donne une lecture inédite à des lieux souvent chargés d'histoire en faisant dialoguer architecture et art en pleine construction.

Cet été, Rodez aura la chance d'accueillir une nouvelle fois cet artiste qui réalisera une installation exceptionnelle puisqu'une projection viendra orner les voûtes de la cathédrale Notre-Dame. 

Une réflexion autour de la lumière comme hommage à Pierre Soulages

En investissant les espaces du musée ruthénois avec son exposition Pixels Noir Lumière, Miguel Chevalier rend hommage à l'inventeur de l'Outrenoir et propose un dialogue inédit entre ses créations et les œuvres de Pierre Soulages. 

Usant de l'outil informatique, la touche picturale est remplacée par le pixel. Miguel Chevalier travaille ici une peinture expérimentale, comme Soulages a pu le faire avec son art.

Le spectateur est également mis à contribution à plusieurs reprises. Grâce à un jeu de capteurs, les déplacements se répercutent sur les oeuvres, offrant à chaque visite une expérience unique. Les visiteurs deviennent alors pinceau et contribuent à la création de ces  peintures lumières virtuelles. 

A la fois ludique, immersive et spectaculaire, l'exposition de Miguel Chevalier permet de découvrir ce nouveau langage pictural qui parle à tous.

Exposition jusqu'au 26 mai au Musée Soulages. « Pixels Noir Lumière. Miguel Chevalier ». Du mardi au vendredi de 10 h à 13 h et de 14 h à 18 h ; samedi et dimanche de 10 h à 18 h.

Galerie photos



Recevoir notre Newsletter
1234
S'abonner
News letter

Recevez l'info quotidiennement et gratuitement !

Se connecter



Pas encore de compte ? Cliquez-ici !