photos/5263.jpg

Flavie Lemaitre et Sabrina Viguier en conférence de presse, jeudi 2 mai. - ©ADN12

Par Aurélien Gares
Le 03 mai 2019

C’est un match sans enjeu qui attend les Rafettes, samedi 4 mai, face à Dijon au stade Paul-Lignon. Sans enjeu mais non sans envie puisque Sabrina Viguier et ses joueuses ont à cœur de finir l’aventure en D1 sur une bonne note.

Les Rafettes ont pris un coup sur la tête, mercredi 24 avril, après s’être inclinées 3 buts à 1 face à Metz. Une défaite synonyme de descente en D2 alors que les Ruthénoises pointent à la dernière place du classement. Pour Sabrina Viguier, coach ruthénoise, « il a manqué plein de choses cette saison. Mais je suis fière de ce qu’elles ont pu faire. L’ensemble du championnat évolue. Nous avons un statut amateur et nos joueuses travaillent tous les jours, cela crée une lassitude. C’est plus difficile de répéter les efforts. Mais on va tout faire pour remonter le plus vite possible. »

Si les trois à quatre jours qui ont suivi le match à Metz ont été « compliqués » comme l’indique Flavie Lemaitre, l’attaquante pense « à se remobiliser pour ce dernier match. Pour le public et pour nous, on a envie de bien faire. De partir avec un sourire et un point positif. »

Flavie Lemaitre raccroche les crampons

Il faudra faire face à Dijon, chez qui les joueuses de Sabrina Viguier avaient grappillé un point, lors de la phase aller. Et si « personne n’a rien à jouer, chacun va essayer de bien faire, précise la coach ruthénoise. C’est un match de compétition et elles vont venir pour faire un bon match. » Sabrina Viguier souhaite que ses joueuses finissent sur une bonne note d’autant plus « qu’on joue chez nous et que des joueuses vont arrêter à l’issue de ce match ».

Ce sera le cas de Flavie Lemaitre qui raccrochera les crampons à l’issue de la rencontre, forcément particulière : « Il va y avoir beaucoup d’émotions. Rodez est mon club de cœur. Je vais profiter de chaque instant pour laisser une belle image. C’est une page qui se tourne. Ce sera aussi la fin d’un groupe donc j’ai envie qu’individuellement et collectivement on donne le maximum. » Anne-Sophie Ginestet, comme sa coéquipière, disputera son dernier match avec le Rodez Aveyron Football.

Neuf saisons en D1

Flavie Lemaitre est revenue sur les neuf saisons passées au sein de l’élite : « Cela a été une aventure humaine quasi exceptionnelle. On a su garder les valeurs d’un club amateur. Le bilan est positif malgré la descente de cette année. On a grandi tous ensembles. Et cela restera une belle aventure. »

Une dynamique positive

Si Sabrina Viguier ne sait pas encore si elle sera de nouveau sur le banc ruthénois l’an prochain, elle pense déjà à recréer « une dynamique positive en Division 2. Il faut garder le plus de joueuses possible. Si on a le niveau du bas de tableau de la Division 1, je pense qu’on a le niveau du haut de tableau de Division 2. »



Recevoir notre Newsletter
S'abonner
News letter

Recevez l'info quotidiennement et gratuitement !

Se connecter



Pas encore de compte ? Cliquez-ici !