photos/5241.jpg

Jean-Benoît Hubert, Laurence Cahors et Marielle Teulier, les syndicats réunis ce mercredi 1er mai à Decazeville avec les gilets jaunes du bassin. - ©ADN12

Par Aveyron Digital News
Le 01 mai 2019

L'Union locale CGT, le SNUipp-FSU Aveyron et SE-UNSA, ainsi que le groupe des gilets jaunes s'étaient donnés rendez-vous au jardin public de Decazeville ce matin, au pied du kiosque. Plus de 200 personnes ont répondu à l'appel pour ce rassemblement du 1er-Mai

C'est par un soleil radieux que tous sont arrivés en avance, conscients de la faible mobilisation aujourd'hui sur ce rassemblement, « car c'est un jour férié en pleine semaine de vacances, on a un temps magnifique, les gens restent en famille », souligne Laurence Cahors, secrétaire de L'Union locale CGT du Bassin decazevillois.

L'atmosphère est décontractée mais chacun se sent particulièrement concerné.L'atmosphère est décontractée mais chacun se sent particulièrement concerné.

L'ambiance est décontractée, mais l'instant est solennel, car de nombreux points de préoccupation vont être abordés dans les quatre discours prévus pour ce moment de célébration de la fête du Travail.

 Ce 1er-Mai se tient en France dans un contexte de crise sociale que chacun connaît et mesure. 

Marielle Teulier a pris la parole pour le syndicat départemental FSU, puis Laurence Cahors pour la CGT Sud Aveyron et Jean-Benoît Hubert pour le Syndicat des Enseignants UNSA sont intervenus.

Enfin, Paul, retraité et porte-parole aujourd'hui du groupe des gilets jaunes du Bassin Houiller a ému l'assistance, tant les préoccupations actuelles ainsi que la démobilisation générale lui tiennent à cœur : « Nous, on s'est battus pour vous à l'époque, on a risqué nos emplois et nos vies parfois et on est toujours là. J'appelle les gens à venir nous rejoindre sur le rond-point cet après-midi et tous les samedis. »

Paul, au milieu du groupe des gilets jaunes du Bassin Houiller.Paul, au milieu du groupe des gilets jaunes du Bassin Houiller.

 Le samedi on est environ une cinquantaine, mais ce n'est pas comme au début, les gens ont leurs occupations et leur travail la semaine, ils ne peuvent pas être mobilisés tous les jours. On va attendre de voir comment ça évolue. 

A l'appel des organisations syndicales, la prochaine manifestation est prévue pour le jeudi 9 mai à 14 h à Bourran.

Galerie photos



Recevoir notre Newsletter
S'abonner
News letter

Recevez l'info quotidiennement et gratuitement !

Se connecter



Pas encore de compte ? Cliquez-ici !