photos/5043.jpg

Sabrina Viguier sait que le match contre Metz est couperet pour l'équipe - ©ADN12

Par Aveyron Digital News
Le 22 avril 2019

Avant-dernière journée de championnat de D1 féminine ce mercredi pour les joueuses du Rodez Aveyron Football, sur la pelouse de Metz. Victoire capitale pour rêver encore du maintien.

Grâce à leur victoire contre Montpellier, il y a quinze jours, les féminines du Rodez Aveyron Football sont toujours en lice pour le maintien en D1, et surtout maîtresses de leur destin… Pour l’avant-dernière journée, ce mercredi, elles seront sur la pelouse de Metz, premier non relégable, qui a trois points d’avance. Une vraie finale pour les protégées de Sabrina Viguier, qui sait que rien n’est encore joué :

Avant Montpellier, on savait qu’il fallait gagner deux matchs. Ce n’est pas parce que l’on gagnera Metz que l’on sera maintenues non plus. On s’accroche et on ira jusqu’au bout. C’est bien, ça met beaucoup de confiance, mais il ne faut pas tomber dans un excès de confiance. Le groupe est conscient de ça, continue à travailler, et on va aller au bout…

Le travail récompensé

Une victoire qui a surtout fait du bien au moral, avant d’attaquer la dernière ligne droite, pour aller chercher le maintien. « Ça leur montre qu’au bout d’un moment, le travail, ça paye, confie Sabrina Viguier. Nous, dans le groupe, avec le staff, on croit en ça. Elles bossent beaucoup, on voit beaucoup de progrès depuis le début d’année. L’équipe a vraiment évolué. »

Rodez doit absolument s’imposer pour avoir encore une chance de croire au maintien et espérer aussi un mauvais résultat de Lille face à Soyaux. Pour la coach des Rafettes, la force de l’équipe, c’est de ne jamais avoir lâché :

Il y a un bon nombre d’équipes avec tout ce qui nous est arrivé, notamment le peu de matchs gagnés depuis le début de saison, qui aurait lâché. On a beaucoup travaillé sur ça. Mais il y a toujours eu une ou deux filles qui repêchaient tout le monde. On n’a jamais lâché, le groupe est fabuleux. Le groupe est resté ensemble, soudé, toute l’année. Et ça va être un point important pour finir cette saison.

Metz, équipe jeune mais dangereuse

En attendant, il faudra se méfier de cette équipe, comme l’explique Sabrina Viguier :

C’est une bonne équipe. Je pense qu’elles ont beaucoup de potentiel offensif. C’est une équipe jeune, donc pleine de fougue. Ça peut être aussi leur défaut.  Derrière, c’est plutôt solide, avec de l’expérience. On a perdu à l’aller. On ne s’enflamme pas non plus, parce que l’on a gagné Montpellier. Tous les matchs sont difficiles. Et celui-là, c’est vraiment un match couperet pour les deux équipes. C’est un match à ne pas prendre à la légère.

Pour ce match, le groupe est au complet. Avec l’envie de ramener trois points, pour s’offrir le match du maintien, contre Dijon, début mai, à domicile…

Mercredi 24 avril, FC Metz - RAF Féminine, au stade Dezavelle à Longeville-lès-Metz, à 18h30. 



Recevoir notre Newsletter
S'abonner
News letter

Recevez l'info quotidiennement et gratuitement !

Se connecter



Pas encore de compte ? Cliquez-ici !