photos/5037.jpg

Les représentants de Gaz Tarif Réglementé et de l'Adil : Martial Serra et Bruno Alary. - ©ADN12

Par Aveyron Digital News
Le 23 avril 2019

Les foyers modestes aveyronnais vont recevoir prochainement dans leur boite aux lettres le chèque énergie. Un coup de pouce utile pour boucler les fins de mois difficiles. Gaz Tarif Réglementé s’est associé à l’Adil de l’Aveyron, acteur départemental investi d’une mission d’information sur des questions liées à l’habitat et au logement, pour accompagner les bénéficiaires à utiliser leur chèque énergie.

L'Aveyron fait partie des quatre départements pilotes pour ce dispositif. Le Préfet de l'époque Christian Laugier disait de lui : « C’est un dispositif solidaire, simple et juste ». Généralisé au niveau national depuis l'année dernière, il a remplacé les anciens tarifs sociaux de l'électricité et du gaz.

27.419 chèques envoyés en 2019

15.600 chèques ont été envoyés en 2018, 27.419 en 2019, l'augmentation du plafond des ressources a permis une augmentation des bénéficiaires. Les familles vont recevoir une aide allant de 48 à 277 euros.

Ils sont envoyés automatiquement à tous les ayants droit. Les personnes se questionnant sur une éventuelle erreur sont invitées à contacter l'Adil qui vous accompagnera pour voir votre éligibilité à ce dispositif.

Objectif : 100 % des chèques utilisés

Trente pour cent n'ont pas été utilisés par manque d'informations et des incompréhensions des particuliers. Martial Serra, responsable régional solidarité pour Gaz Tarif Réglementé, souhaite « éviter que ces chèques atterrissent à la poubelle. Il faut un effort de pédagogie et de communication ».

D’où la nécessité de prendre un partenaire : l'Adil. Son maillage territorial lui permet d'être accessible à la majorité des habitants du département. Des médiateurs de cette structure se chargent d'aider et d'informer les bénéficiaires du chèque énergie. Leur but étant « que 100 % des chèques soient utilisés » souligne Bruno Alary, directeur de l'Adil.

Le chèque énergie : pour quoi faire ?

Le chèque énergie peut être utilisé pour différentes intentions : paiement de sa consommation d'énergie (électricité, gaz naturel, fioul, bois) ou pour des dépenses de travaux de rénovation énergétique de son logement.

Selon les cas, il permet de financer « 29 % de la facture annuelle de gaz au tarif réglementé », assure M. Serra. Une manne financière non négligeable ! Il est valable jusqu'au 31 mars de l'année suivante son attribution. Si vous souhaitez financer des travaux prévus après la fin de validité de votre chèque, vous pouvez l'échanger contre un chèque d'un même montant valable deux années supplémentaires.

Il est rappelé de penser à justifier auprès de votre fournisseur d'énergie de l'usage de ce chèque en renvoyant les attestations envoyées avec celui-ci.

Cela donne la possibilité de bénéficier de certaines protections comme la gratuité de la mise en service et de l'enregistrement du contrat de fourniture d'électricité ou de gaz, d'un abattement de 80 % sur la facturation d'un déplacement d'un technicien en raison d'une coupure pour défaut de règlement…



Recevoir notre Newsletter
S'abonner
News letter

Recevez l'info quotidiennement et gratuitement !

Se connecter



Pas encore de compte ? Cliquez-ici !