photos/5019.jpg

Damien, notre vice-champion de pancrace. - ©ADN12

Par Aveyron Digital News
Le 22 avril 2019

Damien Daguène, sociétaire de l'ASPTT à Rodez, a participé les 13 et 14 avril aux championnats de France de pancrace amateurs et professionnels à Paris.

Le pancrace a ses origines dans l'antiquité grecque, il était sport olympique. Un combat peut se dérouler entièrement debout ou se transformer en lutte au sol dès les premières secondes selon la technique des combattants.

Seuls les athlètes maîtrisant l'ensemble des techniques (frappes pieds-poings, prises douloureuses, projections, combat au sol, techniques de soumission, maîtrise de l'espace et de la zone de combat) peuvent l'emporter à compétences physiques égales entre deux pancratiastes.

Montauban, la genèse d'une histoire

L'histoire a débuté au championnat de la ligue occitane à Montauban le 22 décembre. Damien termine premier de la catégorie senior masculine de moins de 84 kg. Le titre régional en poche, il valide son billet pour le Championnat de France.

Malheureusement, ses deux coéquipiers, Damien Reyes et Thierry Antraygues, tous les deux licenciés à l'ASPTT, restent à quai. C'est seul que Damien ira à Paris pour défendre les couleurs de son club et de sa ville mais avec toute la détermination et l'humilité qui le caractérisent.

Une équipe de choc : Thierry Antraygues, Christophe Angebault, Damien Reyes et Damien Daguène.Une équipe de choc : Thierry Antraygues, Christophe Angebault, Damien Reyes et Damien Daguène.

Une préparation de haut niveau

Sa préparation a duré huit semaines avec un rythme de 15 heures par semaine. Il confie qu'il a dû « sacrifier une partie de sa vie personnelle pour bien aborder ce moment crucial ».

Une blessure aux doigts de pieds, un mois et demi avant, avait mis le doute à Damien dans ses capacités. Un entraînement spécifique au niveau cardio a été initié basé sur le vélo et le rameur.

Il va ensuite renforcer sa technique au sol et la musculation. Son coach Christophe Angebault, ancien membre de l'équipe de France de sanda, l'a accompagné dans ce défi. Damien tient à le remercier et ajoute « que sans son aide, il n'aurait jamais atteint un tel niveau ».

Une marche trop haute pour mieux progresser

Lors de ces championnats, Damien va se hisser en finale sans aucune ambiguïté. L'ultime marche va toutefois être trop haute. En face de lui, c'est le champion en titre qui se présente au combat. Une phase au sol va lui être fatale.

Face à un compétiteur qui a l'habitude des confrontations de haut niveau, « il faut être au top techniquement et avoir une pratique intensive de la discipline », souligne Damien. Sa performance est à souligner, car c'est sa première participation après seulement une année de pratique, sa marge de progression est importante. L'avenir lui appartient. Il a pour ambition « de regagner le titre régional et de repartir aux France » dès l'année prochaine.

Damien : un véritable lion au combat.Damien : un véritable lion au combat.

Un club humain et ouvert d'esprit

Damien et ses coéquipiers ont débuté cette aventure des sports de combat à l'ASPTT Rodez. L'idée d'une ouverture d'une section à Rodez n'était pas gagnée d'avance. Ces sports en Aveyron ne sont pas incontournables comparés à des disciplines comme le football ou le rugby.

L'ASPTT a répondu à leurs sollicitations avec enthousiasme. Ils remercient « vivement le soutien et l'accueil de l'ASPTT qui leur ont permis d'exercer leur activité et dans de bonnes conditions ». Ils mettent en évidence « l'ouverture d'esprit et la convivialité de ce club ».

Une section sport de combat en plein essor

Jérome Messinguiral, secrétaire de l'ASPTT affirme « sa fierté de la performance de Damien ». C'est un des premiers titres nationaux pour cette structure. Avec déjà 20 activités proposées, l’activité sanda associée au pancrace risque de prendre de l'ampleur vu les performances et la motivation des sociétaires.

L’an prochain, Damien Daguène, Thierry Antraygues et Damien Reyes, entraînés par Christophe Angebault, rechausseront les gants, et pas pour faire de la figuration.

D’autres combattants pourraient aussi les rejoindre. Les sports de combat vont déployer de nouvelles activités au sein de l’ASPTT Rodez pour soutenir ce pôle d’excellence, mais vous en saurez plus dans les semaines qui arrivent, un peu de patience…

Bravo encore à Damien pour ce somptueux parcours plein de belles promesses pour le futur !



Recevoir notre Newsletter
S'abonner
News letter

Recevez l'info quotidiennement et gratuitement !

Se connecter



Pas encore de compte ? Cliquez-ici !