photos/4931.jpg

Laurent Peyrelade veut de la stabilité, de la continuité pour la saison prochaine en Ligue 2 - ©ADN12

Par Aveyron Digital News
Le 18 avril 2019

Après avoir validé son accession en Ligue 2, Rodez reprend le cours de son championnat, avec un déplacement à Bourg en Bresse, ce vendredi. Fin de championnat, recrutement, stade… Laurent Peyrelade a fait un point complet avant ce match.

Il peut y avoir aussi des joueurs qui veulent partir ?

Chacun fait des choix : sportifs, financiers, familiaux… On n’est pas là pour juger les choix que font les joueurs. On est juste là pour accompagner. Mais, c’est différent cette saison. Là, tu montes. A part Loïc Poujol, qui a une expérience professionnelle importante, les autres, c’est une expérience anecdotique. Donc, tout le monde a envie d’y aller. Envie de découvrir quelque chose, de vivre quelque chose, de neuf. C’est ça qui est génial.

L’an dernier, Béziers et le Red Star sont montés. Deux clubs qui sont aujourd’hui relégables. Vous allez vous servir de leurs expériences ?

Tu en tiens compte. J’en ressort qu’il ne faut pas se tromper sur le recrutement. Qu’il ne faut pas garder des joueurs pour faire plaisir. Car en termes de qualités ou de performances, tu ne vas pas les utiliser. Je pense qu’il faut faire preuve de beaucoup de stabilité. Quand tu regardes le Red Star et Béziers qui sont montés directement l’an dernier, ils ont passé leur saison dans les quatre derniers du championnat. Ça te montre que la marche, elle n’est pas facile. C’est des exemples.

Vous allez jouer les premiers matchs à l’extérieur, en attendant la fin de la première phase des travaux. Un mal pour un bien pour vous ?

Il faut le prendre positivement, en se disant, il va y avoir un stade à Rodez. Et dans 5 ans, dans 10 ans, on ne se souviendra pas de ces 6 mois ou tu as joué ailleurs. Parce que le stade, tu l’auras, et c’est ça qui est important, qui est primordial. C’était nécessaire, donc c’est génial. Nos élus font un truc super, ils accompagnent le développement. C’est un stade qui servira pour le foot, pour le rugby, qui sera fonctionnel, qui sera joli. On sait que l’on ne va jouer chez nous au départ, mais on va quand même faire des matchs de foot ! On aurait aussi pu repartir en DH, ou faire comme Chambly, pendant un an ou deux ans, jouer tous nos matchs à l’extérieur. Nous, on a de la chance. L’outil sera là, les élus, ils accompagnent le club. Et ça, c’est fantastique. Parce que ça aurait pu être l’inverse, et tout ce que tu avais fait toi sur le terrain, ça n’aurait servi à rien.

Rodez : Chougrani, Coupin, David, Desmas, Dieng, Douline, Guerbert, Maury, Mellot, Mpasi, Peyrelade, Poujol, Ramon, Roche, Ruffaut, Tertereau.

Vendredi 19 avril, Bourg en Bresse – RAF, au stade Marcel Verchère, à 20h.



Recevoir notre Newsletter
S'abonner
News letter

Recevez l'info quotidiennement et gratuitement !

Se connecter



Pas encore de compte ? Cliquez-ici !