photos/4915.jpg

Dominique Snider (au centre), entouré des représentants du musée Soulages et d'Aveyron Culture. - ©ADN12

Par Aveyron Digital News
Le 19 avril 2019

Promouvoir la création, l'expression et la découverte artistiques pour valoriser le lien social et ouvrir le monde psychiatrique. C'est l'objectif du projet « Art Efact In Folio », de l'association Artefact du centre hospitalier Sainte-Marie de Rodez, sur une proposition des amis du musée Soulages, dans le cadre de la deuxième biennale du livre d'artiste.

À l'origine du projet, il y a les amis du musée Soulages, qui ont sollicité l'association « Art Efact » du centre hospitalier Sainte-Marie, pour mobiliser et faire participer les patients au projet de la deuxième édition de la biennale du livre d'artiste, prévue les 9 et 10 novembre prochains à la salle des fêtes de Rodez. Le président Pierre Kivits, médecin psychiatre, et Jean-François Labit, musicothérapeute et secrétaire de l'association Art Efact, expliquent :

Nous avons trouvé cette invitation pertinente que nous l'avons accueillie favorablement en nous disant que ce projet peut être porteur et intéressant pour les patients et les ateliers. Il en découle toute une dynamique envers les patients.

L'association Art Efact

Artefact a été créée en 2008 par une poignée de psychiatres, arthérapeutes et musicothérapeutes de l’hôpital Sainte-Marie de Rodez. Le but de l’association est de maintenir le lien entre des artistes internés avec d’autres personnes à l’extérieur. « Il faut que les créateurs viennent inciter les patients à s'extérioriser, d'ailleurs, certains exposent », estime Pierre Kivits.

L'association ambitionne de promouvoir la création, l'expression et la découverte artistiques comme moyens d'ouverture de la psychiatrie.

Artefact, est une association totalement indépendante du centre hospitalier, un espace de réflexion. Elle soutient les praticiens artistes car l’arthérapie existe dans les structures médico-sociales. L’arthérapie est un dispositif qui place la personne dans un travail pour vivre autre chose en mobilisant son énergie.

Aveyron Culture, partenaire du centre hospitalier

Le centre hospitalier Sainte-Marie est un établissement de santé privé d'intérêt collectif (ESPIC) de l'association hospitalière Sainte-Marie qui assure le service public de psychiatrie générale de trois secteurs de l'Aveyron : Rodez, Espalion et Villefranche-de-Rouergue. « L'établissement réalise 85 % de son activité en ambulatoire », explique Dominique Snider, directeur des soins, se disant par ailleurs « très satisfait de voir naître un tel projet et de voir mises en exergue des activités culturelles et parfois sportives ».

Dans le cadre de son dispositif Culture et lien social, Aveyron Culture - Mission départementale, organisme présidé par Jean-François Galliard, est partenaire du centre hospitalier Sainte-Marie d’Olemps pour la mise en œuvre de l’opération intitulée « Art Efact in Folio ».

Aveyron Culture accompagne des associations culturelles, des structures médico-sociales du territoire. De nombreuses expériences ont montré l'importance de la culture, facteur de cohésion sociale dans la reconstruction de l'individu et dans sa capacité à se réinsérer dans une communauté.

Les objectifs du projet : des créations plastiques autour de la sérigraphie et du fanzine

Cette action a pour vocation de proposer des ateliers de créations plastiques autour de la sérigraphie et du fanzine à des patients accompagnés par le CH Sainte-Marie. Un projet construit avec un artiste. Ainsi, Igor Boyer, artiste plasticien, est amené à intervenir dans les établissements d’Olemps, Rodez, Decazeville, Villefranche-de-Rouergue, Espalion et Naucelle. L'idée étant de réaliser dans chaque groupe un graphzine format A5, imprimé à 50 exemplaires au moins. La couverture sera imprimée en sérigraphie et les pages en photocopies noir et blanc sur papier coloré au choix.

Ce projet consiste à fabriquer ensemble un objet hybride entre livre et affiche. Les participants dessinent en noir et blanc sans thématique, mais avec des contraintes de formats et d'outils.

Cela implique plusieurs ateliers des centres aveyronnais. Une opération inscrite dans la durée. En février, dix rencontres se sont déroulées dans chacun des établissements annexes de l’hôpital et en avril, les premiers ateliers sont prévus. Huit groupes sont programmés et d'autres ateliers auront lieu en mai et juin (les dates n'étant pas encore fixées).

Viendra alors le moment de la restitution. Les œuvres seront exposées dans un premier temps lors de la deuxième biennale du livre d'artiste en Aveyron, les 9 et 10 novembre. D'autres temps d'exposition des travaux réalisés pourraient être organisés à Villefranche-de-Rouergue, Espalion, Naucelle et à la médiathèque de Rodez.

Galerie photos



Recevoir notre Newsletter
S'abonner
News letter

Recevez l'info quotidiennement et gratuitement !

Se connecter



Pas encore de compte ? Cliquez-ici !