photos/4907.jpg

Salle comble à l'espace Yves-Roques, mercredi soir, à Decazeville. Un public privilégié pour l'auteur Olivier Norek. - ©ADN12

Par Aveyron Digital News
Le 18 avril 2019

Salle comble à l'espace Yves-Roques de Decazeville mercredi 17 avril au soir, pour la conférence autour du nouveau roman d'Olivier Norek. Dans « Surface », l'action se déroule principalement dans le commissariat de Decazeville et dans le petit village d'Avalone.

La rencontre de l'auteur Olivier Norek avec son public était organisée par le réseau des médiathèques du Bassin, en partenariat avec la librairie Presse Bulle pour une vente-dédicace après la présentation.

Accueilli par Marine Petit, chargée de l'action culturelle et sociale auprès de Decazeville communauté, qui a remercié l'audience ainsi que les parents de l'intéressé, le public s'est vite retrouvé dans le bain puisque sur scène, une lecture à cinq voix du début de l'ouvrage était présentée en préambule.

Très bien orchestrée et jouée au millimètre par les agents des médiathèques du Bassin, la saynète dynamique aux dialogues rythmés a ravi et laissé place à une interview suivie d'un entretien avec l'auditoire.

Sur scène, une lecture à cinq voix du début de l'ouvrage, en préambule de l'interview.Sur scène, une lecture à cinq voix du début de l'ouvrage, en préambule de l'interview.

S'il y avait une rencontre à ne pas manquer avec son auteur préféré c'était mercredi soir. Un pot servi pendant la séance de dédicace a prolongé ce moment de convivialité où tout le monde était content de se retrouver et de rencontrer l'auteur.

Pour moi, le rendez-vous le plus important de toute ma tournée de promotion autour de Surface, c'est Decazeville. Je suis très attaché à Aubin et Decazeville, aux communes du Bassin et à l'Aveyron en particulier.

Magnifique conférence pour tous les participants qui se sont trouvés honorés

Dans les gradins, un public de fidèles lecteurs et lectrices avertis, passionnés de polars, mais aussi membres ou retraités de la police venus connaître les différents aspects et phases de son travail d'écriture pour ce nouveau roman Surface. Ils sont venus écouter le témoignage de Norek sur son parcours, son expérience et son changement de vie il y a six ans, qui semblent les passionner. A la question : « Aurais-tu pu quitter la Seine-Saint-Denis pour Decazeville quand tu étais à la SDPJ ? », Norek répond que « tout est un bled paumé en France comparé au 93 » : « Sur place, le taux de criminalité explose et la vie n'existe pas en dehors de ça. »

Quand on est flic, on ne démarre pas la journée comme dans les films avec un verre de whisky à 7 h et un rail de coke à midi. Non, d'une manière générale, un policier est quelqu'un comme tout le monde. Ce sont des gens qui ont décidé de protéger les autres gens toute leur vie...

Pour savoir ce qui va arriver à Noémie Chastain, l'héroïne du roman qui doit se reconstruire et apprendre à vivre avec le regard des autres, et surtout s'intégrer à une toute petite localité aveyronnaise qui ne se laisse découvrir que si on gratte (sous la surface), vous le découvrirez en lisant le roman, mais aussi et sûrement dans les six épisodes qui seront réalisés pour une diffusion à la télévision.

Decazeville deviendra-t-elle un lieu de tournage ? Une option ayant été déposée par une société de production juste avant la sortie de Surface : affaire à suivre…

Rendez-vous. Olivier Norek continue sa tournée pour la présentation de Surface, il sera à la rencontre des lecteurs aveyronnais ce soir à 18 h 30 à la librairie La Folle Avoine à Villefranche-de-Rouergue, vendredi 19 avril à 18 h 30 la librairie Le Livre en Fête à Figeac et samedi 20 avril de 10 h à 12 h à la librairie Point-Virgule d'Espalion.



Recevoir notre Newsletter
S'abonner
News letter

Recevez l'info quotidiennement et gratuitement !

Se connecter



Pas encore de compte ? Cliquez-ici !