photos/4865.jpg

Pour Flavie Lemaitre, il reste deux matchs à jouer à fond. - ©ADN12

Par Aveyron Digital News
Le 17 avril 2019
1

En difficulté depuis le début de saison, les féminines du Rodez Aveyron Football peuvent encore croire en leur maintien en D1. Il leur reste deux matchs à jouer, pour rester dans l'élite du football féminin. Et l'attaquante, Flavie Lemaitre, y croit.

Samedi, vous avez remporté une victoire précieuse, à domicile, contre Montpellier, 2 à 1. Importante pour la course au maintien, mais également pour le moral ?

Oui, elle fait du bien. On voit que le travail paye. Ces dernières semaines, après les défaites, à l’entraînement, c’était dur, mais on continuait de bosser. Là, on a senti de la joie, l’impression du devoir accompli. On a remporté un match sur 3, il en reste 2. Si on bat Metz et Dijon, on devrait se sauver. Après, on sait ce que le prochain match nous réserve à Metz, mercredi prochain. Ce sera leur match aussi, à pression. A nous de faire le boulot, comme contre Montpellier.

En vous imposant, vous revenez à 3 points de Metz, votre prochain adversaire, et premier non relégable. Surtout, vous êtes maître de votre destin ?

Honnêtement, on ne pense pas au comptable quand on débute un match. On l’aborde pour le gagner. Mais, c’est vrai que l’on est maître de notre destin. Si les clubs au-dessus de nous font le boulot jusqu’au bout, face à nos concurrents directs… Il ne faut que personne ne lâche avant la fin.

Depuis le début de saison, vous avez connu des difficultés dans ce championnat. Comment l’expliquez-vous ?

On a manqué de réussite offensive. Les attaquantes, on s’est remise en question. On a eu beaucoup d’occasions sur certains matchs, et on n’a pas réussi à prendre l’avantage, ou à revenir dans le match quand on était menée. Offensivement, on n’a pas été assez efficace. Défensivement, on a fait énormément de progrès, on prend de moins en moins de buts. Le travail paye. L’état d’esprit, il est là, et ça fait plaisir.

Vous êtes au club depuis des années. Comment avez-vous vécu cette saison ?

Mentalement, c’est une saison très difficile, très lourde. On s’entraîne fort et on n’est pas payé, récompensé. Après, je pense que cette saison, notre force, c’est notre collectif, cette unité, cette solidarité. Cela nous a permis de continuer à bosser. Dans d’autres clubs, dans notre situation, cela aurait éclaté, explosé depuis un moment. Mais pas avec ce groupe-là. Personne n’a lâché, on a continué à aller à l’entraînement avec le sourire, l’envie. On se connaît pour certaines depuis longtemps, donc on s’entraide quand l’une a un coup de moins bien. On a un groupe uni.

Le point maintien

Il reste deux matchs à jouer avant la fin du championnat. Après la 20e journée, Metz est le premier non relégable avec 16 points. Lille, premier relégable, en compte 15, et Rodez, lanterne rouge, 13. En cas de défaite contre Metz, Rodez ne pourra pas se sauver. Mais il y a d'autres scénarios possibles :

  • 21e journée (mercredi 24 avril) : Lille reçoit Soyaux, Rodez va à Metz
  • 22e journée (samedi 4 mai) : Rodez accueille Dijon, Metz va à Lyon, Montpellier reçoit Lille

Scénario 1

Rodez bat Metz, et Lille, Soyaux. Au classement, Lille (18) devient premier non relégable, et Rodez revient à hauteur de Metz (16). Rodez doit s’imposer contre Dijon (19), et espérer que Metz et Lille s’inclinent à Lyon et à Montpellier, pour être sauvé.

Scénario 2

Rodez bat Metz, et Lille perd face à Soyaux. Au classement, Rodez et Metz sont à égalité (16), et Lille est lanterne rouge (15). Sur le dernier match, Rodez pourrait se contenter du match nul, si Metz et Lille s’inclinent à Lyon et Montpellier. En cas de victoire, Rodez serait sauvé si Metz s'incline à Lyon. Une victoire de Lille ne changeant rien. 

Scénario 3

Rodez bat Metz, et Lille fait le nul face à Soyaux. Au classement, les 3 équipes se retrouvent à égalité (16). Sur le dernier match, Rodez sera sauvé en cas de victoire et même de nul, si ces deux adversaires s'inclinent, respectivement à Montpellier et à Lyon. 

Scénario 4

Rodez fait le nul à Metz, et Lille bat Soyaux, perd ou fait le nul. Au classement, en cas de victoire, Lille (18) devient premier non relégable, Metz est à 17, tandis que Rodez est à 14. En cas de défaite, Lille reste à 15 points, tandis que Metz est à 17 et Rodez a 14. Et en cas de nul, Lille passera à 16, Metz à 17 et Rodez a 14. Rodez, quel que soit son résultat contre Dijon, et les résultats de ses adversaires, ne pourra pas se sauver.



Recevoir notre Newsletter
S'abonner
News letter

Recevez l'info quotidiennement et gratuitement !

Se connecter



Pas encore de compte ? Cliquez-ici !