photos/4821.jpg

« 8.000 emplois et 1.400 exploitations agricoles dépendent aujourd’hui du bassin de production de Roquefort », rappelle la présidente de Région. - © Le Progrès

Par Aveyron Digital News
Le 15 avril 2019

La présidente de la Région Occitanie a adressé, ce lundi 15 avril, un courrier au directeur général de Société des caves et au PDG de Lactalis à propos du lancement du nouveau produit Bleu de Brebis ; lequel agite le Sud-Aveyron depuis 15 jours. Carole Delga demande des garanties aux dirigeants du géant mondial du lait et met en avant « la filière Roquefort, son AOC, et les nombreux emplois qui y sont liés ».

Après la CFDT Roquefort et lait de brebis, le député européen José Bové, le président du Parc des Grands Causses Alain Fauconnier, le député Arnaud Viala, le sénateur Alain Marc et le président de la communauté Larzac et vallées Christophe Laborie, c’est au tour de la présidente de la Région Occitanie Carole Delga de demander des « garanties » aux PDG de Lactalis et au directeur général de Société des caves, suite au lancement du nouveau bleu de brebis.

La démarche est expliquée dans un communiqué publié, en milieu d’après-midi par la Région, et dont voici une copie in extenso :

« La Société des Caves Roquefort vient de lancer un nouveau produit nommé “Bleu de Brebis” qui reprend les codes de la marque “Société”. Considérant que ce choix commercial pourrait s’avérer contre-productif pour les intérêts économiques du bassin de production de Roquefort et ses producteurs, Carole Delga a écrit ce jour à Christian Gentil, directeur général de la Société des Caves Roquefort, et à Emmanuel Besnier, président directeur général du Groupe Lactalis (lire ci-dessous). La présidente de Région leur demande des garanties claires sur les impacts du lancement de ce nouveau produit : “Alors que le territoire s’apprête, de concert et avec l’appui affirmé de la Région, à célébrer son produit phare au mois de juin avec la Fête du Roquefort, l’arrivée sur le marché de ce nouveau produit remet profondément en cause la logique de la filière Roquefort et inquiète légitimement l’ensemble des acteurs du territoire”, indique Carole Delga tout en rappelant que 8.000 emplois et 1.400 exploitations agricoles dépendent aujourd'hui du bassin de production de Roquefort.

« Des garanties sur le maintien de la collecte du lait sur le bassin de Roquefort »

Relayant les inquiétudes des élus, producteurs et habitants du territoire, Carole Delga demande aujourd’hui des réponses claires permettant d’assurer que le lancement du produit “Bleu de Brebis” n’affaiblira pas à terme la filière Roquefort, son AOC, et les nombreux emplois qui y sont liés. La présidente de Région demande à Christian Gentil et Emmanuel Besnier des garanties sur le maintien de la collecte du lait et de la production du fromage sur le bassin de Roquefort, ainsi que sur la pérennité des moyens dédiés à la promotion et au développement à l’export du Roquefort. Concernant le prix du lait payé aux producteurs, Carole Delga souhaite avoir l’assurance qu’il ne sera pas impacté et qu’il continuera d’être établi en lien avec les organisations de producteurs de la filière.

« Maintenir une agriculture vivante dans un vaste territoire »

“Le Roquefort, plus ancienne AOC de France, a construit sa notoriété mais aussi la solidité de sa filière autour d’un cahier des charges strict, reposant sur une tradition fromagère identitaire et sur des pratiques d’élevage spécifiques au territoire du bassin de production. Cette logique a permis d’extraire une filière des aléas des marchés mondiaux, d’assurer la réputation du produit, son prestige et de maintenir une agriculture vivante dans un vaste territoire. Cette réussite est le fruit d’une collaboration intelligente et d’une confiance de l’amont à l’aval entre les producteurs de lait et les industriels”, insiste la présidente de Région.

Carole Delga rappelle également le soutien de la Région Occitanie à la filière Roquefort, comme à l’ensemble des filières fromagères régionales, à travers le déploiement de sa marque régionale “Sud de France” qui promeut et valorise les produits sous signes officiel de qualité de tous ses territoires. »



Recevoir notre Newsletter
1234
S'abonner
News letter

Recevez l'info quotidiennement et gratuitement !

Se connecter



Pas encore de compte ? Cliquez-ici !