photos/4797.jpg

Olivier Norek, l'étoile montante du polar, est Aveyronnais d'adoption et de cœur. - © ADN12

Par Aveyron Digital News
Le 15 avril 2019

Olivier Norek évoque son dernier livre, Surface, un roman policier dont l’héroïne, une capitaine de la PJ parisienne se retrouve mutée au commissariat de Decazeville après un grave accident. Parachutée bien malgré elle dans le petit village perdu d'Avalone en Aveyron, l'apparition du cadavre d'un enfant disparu 25 ans auparavant va profondément bouleverser le quotidien des villageois et la reconstruction de la policière.

Olivier Norek vient présenter son dernier roman Surface à ses fidèles lecteurs aveyronnais et va les rencontrer pour commencer la tournée des librairies et des salons du livre auxquels il participe durant toute l'année partout en France (programme plus loin).

Six ans après avoir quitté la SDPJ 93, et 4 romans plus tard, Olivier Norek le Toulousain, Aubinois de cœur et d'adoption, a trouvé le rythme idéal entre son travail d'écrivain et de scénariste la semaine, et les rendez-vous chaque week-end avec ses amis auteurs de polars comme lui, pour aller à la rencontre des lecteurs.

Des moments de partage et d'échanges essentiels avec le public pour celui qui fait de l'humain sa priorité, et qui dit de l'Aveyron que c'est le seul endroit où il peut vraiment se ressourcer.

Je tenais absolument à mettre le département de l'Aveyron à l'honneur dans ce roman

Dans son nouveau roman, Olivier a choisi de parachuter Noémie, capitaine de police judiciaire au 36* défigurée par un terrible accident, dans le commissariat de Decazeville sur une affaire de disparition d'enfants classée il y a 25 ans pour, entre autres, aller à l'encontre du paradoxe de traitement des affaires policières selon qu'elles ont lieu en ville ou en territoire rural. 

Dans Surface, il s'agit d'un territoire post-industriel, un département enclavé mais résolument tourné vers l'art de vivre, la qualité de vie et l'avenir ; il semble toutefois que Noémie va découvrir beaucoup plus que cela en allant, pour son travail et sa propre catharsis, à la rencontre des Aveyronnais.

https://www.aveyrondigitalnews.fr/medias/tiny/20190414_175753.mp4

Comme 80 % des lecteurs de romans policiers sont des lectrices, l'auteur est impatiemment attendu pour des rencontres-dédicaces :

  • Mardi 16 avril à la Maison du Livre de Rodez (18 h 30) ;
  • Mercredi 17 toute la journée à Decazeville bien sûr (10 h Maison de la presse Presse Bulle, et 18 h 30 Espace Yves Roques, renseignements auprès de la Médiathèque de Decazeville) ;
  • Jeudi 18 à la librairie La Folle Avoine, Villefranche-de-Rouergue ;
  • Vendredi 19 avril à la librairie Le Livre en Fête, Figeac ;
  • Samedi 20 avril à la librairie Point-Virgule d'Espalion.

Surface (date de sortie le 4 avril dernier), un roman à découvrir, une histoire palpitante, l'Aveyron qui se raconte et une carrière bien lancée pour Olivier Norek, un de nos auteurs de polars les plus prometteurs.

* Ancien Quai des Orfèvres à Paris, siège de la Direction régionale de la police judiciaire maintenant installé aux Batignolles et communément appelé Le Bastion.



Recevoir notre Newsletter
Commentaires
Ecrire un commentaire
1234
S'abonner
News letter

Recevez l'info quotidiennement et gratuitement !

Météo
Petites annonces

Se connecter



Pas encore de compte ? Cliquez-ici !