photos/4775.jpg

Cance, Noiron, Guitard... ont fait le match parfait face à un ogre de la poule. - @ADN12

Par Aveyron Digital News
Le 13 avril 2019

Et si 2019 était l'année du RAF ? Après la joie des garçons, jeudi, voilà que les filles se mettent à faire rêver leur coach, leurs dirigeants, leurs supporters... Les joueuses de Sabrina Viguier ont réussi le match parfait défensivement, exploitant aussi à merveille les rares occasions, elles ont été au bout de leur ambition : faire tomber le troisième de la poule et garder l'impensable espoir de maintien. À Metz, elles l'assurent, la rage sera là pour finir le job. Sur ce qu'on a vu face à Montpellier, on peut les croire..

À Rodez, au stade Paul-Lignon, le RAF bat Montpellier H.S.C, 2 à 1 (mi-temps : 1/0)

200 spectateurs

Arbitre : Camille Soriano, assitée de Laurent Carrié et Damir Karaman

Délégué : Paul Gaston, assisté de Philippe Vital

Buts Rodez : Lemaitre (37e), Cazeau (81e)

But Montpellier : Gauvin (52e)

Rodez : Garcia, Banuta, Chareyron, Guellati, Guitard, Austry, Chalabi, Saunier, Cance puis Cauderlier (92e), Lemaitre, Noiran puis Cazeau (77e

Avertissement : Saunier (87e)

Montpellier : Murphy, Deller, Karchaoui, Romanelli, Sembrant, Torrent, Puntigam, Toletti puis Jakobsson (75e), Torrecilla, Gauvin, Le Bihan puis Mondésir (75e)

Avertissement : Mondésir (79e), Torrent (90e)

Elles l'avaient dit, elles l'ont fait !

Sur la pelouse de Paul Lignon, à 14h30, les Rafettes jouaient un de leurs derniers atouts pour le maintien en D1. Pas chose facile en regard de l'équipe adverse qui n'était autre que Montpellier, troisième de la poule. Le grand écart au classement général mais le football est ainsi fait que même les pires situations trouvent parfois une issue. La chance leur a souri grâce à une abnégation totale. Et abnégation il y a eu, les Rafettes se sont battues becs et ongles durant 90 minutes.

Même pas peur !

Durant le premier quart d'heure de la rencontre, Rodez fait face. Montpellier possède le ballon, mais la défense centrale de Rodez veille : l'internationale Valérie Gauvin est privée de ballon. Le groupe fait bloc et tente quelques contres par Lemaitre (18e), et surtout Cance (22e), arrêtée à l'entrée de la surface de réparation montpelliéraine. Noiran frappe le coup franc au-dessus. À la demi-heure de jeu, les Ruthénoises encouragées par le public et par leur tenue de match, tentent quelques coups, mais la défense visiteuse s'en sort facilement.

©ADN12©ADN12

37e minute, Lemaitre ouvre le score pour Rodez

Le Bihan organise le jeu, Karchaoui fait des allers-retours incessants sur le côté gauche. A la 36e minute, sur une phase confuse, Le Bihan  place une tête qui longe la ligne de but ruthénoise, ouf ! Ça chauffe mais ça passe. Mieux, dans la continuité, à la 37e minute Lemaitre prend de la profondeur et prend de vitesse la défense de Montpellier pour battre Murphy, la gardienne : 1-0 pour Rodez !

La confiance est là

Les Rafettes mettent le turbo, Cance se lance dans ses dribbles, le danger est pour Montpellier grâce à une fin de première période dynamique. A la 43e minute, Chalabi frappe à l'entrée de la surface mais le ballon passe au-dessus.

Une seconde mi-temps très difficile pour les Rafettes

Les Rafettes vont-elles tenir ce rythme ? Dès les premières minutes, on a la réponse. Les Héraultaises, sûrement sermonnées à la pause, sortent le grand jeu. Rodez est acculé devant son but, s’arc-boute mais que faire devant cette armada d'internationales. Valérie Gauvin, discrète jusque là, sort son atout premier, l'adresse devant le but. Un contrôle, un pivotement et un coup de pied droit qui propulse le ballon dans le petit filet. 1 but à 1 et alors on craint le pire...

81e minute de jeu, la délivrance pour Rodez

Au fil des minutes les jambes ruthénoises deviennent lourdes. Tant pis, il faut tenir ; il faut garder ce match nul, synonyme d'espérance encore, si Metz venait à perdre face au PFC. Rodez plie mais ne rompt pas. Rodez, en ce samedi, est le roseau de Jean de La Fontaine face au Chêne Montpelliérain. Montpellier pousse et s'énerve, commet des fautes, cherche à faire déjouer les locaux. Un long ballon d'Austry lobe la défense visiteuse, mais ne surprend pas Cazeau en embuscade, fraîchement entrée à la place de Noiron. Cazeau ne tremble pas et ajuste Murphy pour le 2 à 1. Rodez tient son exploit et maintien son espoir. Rodez est à deux victoires du maintien.

Galerie photos



Recevoir notre Newsletter
1234
S'abonner
News letter

Recevez l'info quotidiennement et gratuitement !

Se connecter



Pas encore de compte ? Cliquez-ici !