photos/4649.jpg

Christian Teyssèdre, maire de Rodez, en compagnie d'Anne-Sophie Idrac, Clara Noiran et Sabrina Viguier. - ©ADN12

Par Aveyron Digital News
Le 12 avril 2019

C'est en présence du maire de Rodez, Christian Teyssèdre, supporter inconditionnel des Rafettes, d'Anne Sophie Idrac, directrice de territoire, représentante de la société Véolia, sponsor de l'équipe, de la coach Sabrina Viguier et de la joueuse Clara Noiran, qu'a eu lieu la conférence de presse avant le match Rodez - Montpellier qui se jouera ce samedi 13 avril.

Christian Teyssèdre a rappelé en préambule le parcours parmi l'élite du RAF féminin, depuis 10 ans. « Jouer dans la même cour que Paris Saint-Germain, Lyon ou Montpellier est une fierté pour la ville »

De son côté, Anne Sophie Idrac, hôte de la conférence de presse, se dit heureuse de soutenir « les footballeuses ruthénoises qui véhiculent des valeurs louables. Samedi, nous serons au rendez-vous pour soutenir les filles. »

Si la situation de l'équipe au classement général est compliquée, Sabrina Viguier se veut résolument optimiste et dit croire jusqu'au bout au maintien en D1.

Certes, la rencontre de samedi 13 avril à 14h30 à Paul Lignon, est un tournant presque décisif, le résultat ne sera toutefois pas la sanction suprême puisqu'au-delà du résultat vont peut-être s'ajouter les résultats des équipes concurrentes qui luttent avec le RAF pour le maintien en D1, à savoir essentiellement Metz et Lille. 

Sabrina Viguier : « Je suis quelqu'un qui ne lâche rien, je ne me projette pas en D2 »

©ADN12©ADN12

À la question, imaginez-vous une descente en fin de saison, Sabrina Viguier ne se projette pas sur l'échéance.

La saison est en cours, tout le groupe est motivé. Face à Montpellier, on sait qu'on peut réussir un résultat. Gagner les trois matchs reste notre objectif, après tout autre résultat est un calcul entre les équipes concernées.

C'est vrai que se lancer dans les calculs troublerait la concentration. La coach ruthénoise n'exclut pas pour autant la descente.

Nous travaillons aussi bien que les autres clubs même avec d'autres moyens que les grosses cylindrées. Quoi qu'il arrive, la saison prochaine comme cette saison, on gardera notre sérieux et on continuera de progresser

Samedi à 14h30 à Paul-Lignon, Montpellier viendra comme d'habitude pour gagner

Il ne faudra pas attendre de la complaisance de la part des Héraultaises, même si elles n'ont plus rien à jouer. Rodez le sait, ce qui n’altère pas leur confiance.

Cette semaine à l'entraînement, pas de préparation particulière. L'enjeu suffit à la motivation nécessaire. Pour la joueuse Clara Noiron, s'il reste sur la saison quelques regrets, cela n'entame nullement l'envie du groupe. « Dans nos têtes, il reste des matchs, donc de l'espoir ! »



Recevoir notre Newsletter
Commentaires
Ecrire un commentaire
1234
S'abonner
News letter

Recevez l'info quotidiennement et gratuitement !

Météo
Petites annonces

Se connecter



Pas encore de compte ? Cliquez-ici !