photos/4527.jpg

Une dizaine de gilets jaunes ont installé un stand dans le quartier de La Capelle, samedi 6 avril. - © Le Progrès

Par Audrey Barat
Le 06 avril 2019

Samedi 6 avril en fin de matinée, une dizaine de gilets jaunes tenaient un stand boulevard de La Capelle, "pour rentrer en contact avec les personnes défavorisées de ce quartier, pour qu'ils nous racontent leur situation, et qu'ils nous fassent part des choses qu'ils souhaiteraient voir s'améliorer", explique l'une des organisatrices de ce nouveau rendez-vous.

Sous l'abribus qui faisait office de guinguette, du café, des jus de fruits et des gâteaux pour tenter de recréer un peu de convivialité, en cette journée pluvieuse.
Un haut-parleur a permis aux gilets jaunes de s'exprimer haut et fort, pour rappeler leurs revendications, réunies sur un tract distribué aux voitures qui voulaient bien baisser leurs vitres : "Lutte contre la pauvreté, aide au logement et à la réinsertion des SDF ; Egalité sociale et fiscale, lutte contre l'évasion fiscale, taxation des transactions boursières, des gafas et des dividendes, retour de l'ISF, arrêt des aides publiques aux grosses entreprises ; RIC pour faire voter par référendum toute idée de loi qui serait proposée par pétition avec un nombre suffisante de signatures ; Réinvestissement pour l'éducation, la santé et la justice ; baisse des taxes en général et de la CSG sur les retraites ; Suppression des taxes sur les énergies, révision des salaires et avantages des élus, prise en compte du vote blanc..."

Un "merci tout particulier" a été adressé au député Arnaud Viala "pour sa proposition de loi de suppression du RSA aux casseurs", qui n'était visiblement pas du goût des gilets jaunes présents...

"J'veux du soleil"

Pour tenter d'attirer les passants et les habitants du quartier qui observaient la scène derrière leurs rideaux, les gilets jaunes entonnaient des chants au micro : "Ne nous regardez pas, rejoignez-nous... Même si Macron ne veut pas, on est toujours là"... Les automobilistes qui s'arrêtaient quelques instants étaient interrogés sur les changements qu'ils souhaiteraient voir advenir. Les réponses étaient ensuite consignées dans un cahier, à l'abri des gouttes...
Après cette nouvelle initiative de délocalisation de leur stand, du marché au quartier de La Capelle, les gilets jaunes de Saint-Affrique ne comptent pas s'arrêter là. Ils organisent plusieurs projections du documentaire "J'veux du soleil", réalisé par François Ruffin, (journaliste et député siégeant dans le groupe de la France insoumise), et de Gilles Perret, le jeudi 18 avril à 21 h (suivie d'un débat), le samedi 20 avril à 17 h, et le mardi 23 avril à 21 h (suivie d'un débat), au cinéma Le Moderne à Saint-Affrique. 

Les gilets jaunes de St-Affrique ont gardé le sourire malgré la pluie qui s'est invitée boulevard de la Capelle, samedi 6 avril.Les gilets jaunes de St-Affrique ont gardé le sourire malgré la pluie qui s'est invitée boulevard de la Capelle, samedi 6 avril.



Recevoir notre Newsletter
1234
S'abonner
News letter

Recevez l'info quotidiennement et gratuitement !

Se connecter



Pas encore de compte ? Cliquez-ici !