photos/4513.jpg

Trois personnes feront l'objet d’une comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité. - DR

Par Aurélien Gares
Le 05 avril 2019

La Brigade anti-criminalité de jour (BAC) a interpellé plusieurs individus, mercredi 3 avril, à la suite de plusieurs affaires de stupéfiants. Trois personnes feront l’objet d’une comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité (CRPC), le 9 septembre.

Sur la même journée, mercredi 3 avril, la Brigade anti-criminalité de jour (BAC) a procédé à des interpellations pour deux affaires de stupéfiants. La première impliquait deux personnes, âgées de 30 ans. Ils ont été contrôlés dans le centre-ville de Rodez.

Si un des deux individus détenait du cannabis en petite quantité, l’autre était en possession de cocaïne (12 grammes) mais également d’un poing américain et d’un taser. Lors de l’interpellation, ce même individu s’est montré violent envers les forces de l’ordre. Remis en liberté à l’issue de leur garde à vue, ils seront jugés, le 9 septembre, en comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité (CRPC).

Plaquette de 100 grammes de résine de cannabis

Toujours le 3 avril, la BAC a procédé à l’interpellation de deux autres personnes à Rodez. L’un d’entre eux détenait une plaquette de 100 grammes de résine de cannabis. Alors que son complice avait, en sa possession, une boulette. Ce dernier ne fera pas l’objet de poursuites pénales. Mais le premier a reconnu, lors de sa garde à vue, être à la tête d’un trafic local. Comme les deux individus de la première affaire, il fera l’objet d’une comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité (CRPC), le 9 septembre.



Recevoir notre Newsletter
Commentaires
Ecrire un commentaire
1234
S'abonner
News letter

Recevez l'info quotidiennement et gratuitement !

Météo
Petites annonces

Se connecter



Pas encore de compte ? Cliquez-ici !