photos/3895.jpg

Grégory Ursule, manager général du club, s'attend à un match difficile ce vendredi - ©ADN12

Par Aveyron Digital News
Le 15 mars 2019

26e journée de National, pour l'équipe fanion du Rodez Aveyron Football, ce vendredi 15 mars. Au programme, un déplacement à Villefranche Beaujolais.

Les joueurs du Rodez Aveyron Football vont-ils continuer sur leur dynamique et enchaîner une cinquième victoire ? Et ainsi profiter du match nul de Chambly contre Laval, 0 à 0, en ouverture de la 26e journée de championnat, jeudi 14 mars. Réponse ce vendredi 15 mars sur la pelouse de Villefranche. Une opposition qui ne s’annonce pas simple pour Grégory Ursule, le manager général du club :

C’est une équipe contre laquelle on a eu énormément de difficultés à l’aller, avec son 4-4-2 super bien maîtrisé. C’est une équipe qui défend ensemble, très bien organisée. Qui depuis, quatre ou cinq rencontres, sort des matchs décisifs pour elle. Et qui est dangereuse offensivement. Ça va être un match compliqué. Ceux de Drancy, puis de Pau, étaient des matchs tournants. On les a bien négociés, et ça sera le même type de match. C’est une équipe qui est un peu entre les deux. Parce qu’elle a une grosse qualité défensive comme Drancy et une belle qualité offensive comme peut l’avoir Pau.  

Treize matchs nuls

Villefranche est l’équipe qui a accroché le plus de match nuls depuis le début de la saison (13). Une équipe, qui notamment grâce à son parcours en Coupe, est suivi lors de ses matchs à domicile. « Ça sera un beau match de foot, détaille Grégory Ursule. À nous de rester sérieux, de rester dans notre dynamique, de rester concentrer sur nous. Comme on a su le faire sur nos quatre derniers matchs, pour aller décrocher une cinquième victoire, ça serait bien. Si on revient avec un match nul, ça serait certainement un bon résultat. »

Pour lui, la priorité, c’est de rester dans son championnat, de ne pas se focaliser sur les autres :

La grosse erreur que l’on avait faite l’an dernier, dans nos têtes, c’est que l’on était trop dans le championnat des autres. La grosse qualité que l’on a cette saison, c’est que l’on est dans notre championnat. Qu’on pense qu’à nous. C’est une bonne chose. C’est la maturité d’une année où tu es passé à côté.

Garder la dynamique

Si Rodez joue la montée en Ligue 2 sur cette fin de saison, Villefranche veut également des points, pour assurer définitivement son maintien. Et voudra certainement essayer de faire chuter le leader du National sur sa pelouse. Avant deux matchs consécutifs à domicile, Rodez veut bien négocier ce déplacement et les joueurs sont très concentrés sur l’objectif, comme le confirme Grégory Ursule :

J’ai l’impression que les joueurs ont envie d’y aller le plus vite possible. Et ils sont sur une dynamique qui est assez exceptionnelle. Quand tu es sur ces dynamiques là et que tu peux prendre des points, tu fais attention à ne pas passer à côté. Il faut en profiter, car ça peut aller vite. On a vu la semaine dernière, une équipe, Chambly, qui marchait sur l’eau, se faire reprendre. Plus tard ça arrivera, mieux ça sera.

Pour ce match, l’infirmerie est quasi vide. Ayari passait un examen pour savoir quand il pourrait reprendre et Caddy a repris l’entraînement collectif adapté, et il n’y a pas de suspendus.

Le groupe : Bardy, Bonnet, Chougrani, Coupin, David, Desmas, Douline, Guerbert, Mellot, Mpasi, Peyrelade, Poujol, Roche, Ruffaut, Sanaia, Tertereau.

Vendredi 15 mars, Villefranche – RAF, au stade Armand-Chouffet, à 20 h.



Recevoir notre Newsletter
Commentaires
Ecrire un commentaire
S'abonner
News letter

Recevez l'info quotidiennement et gratuitement !

Météo
Petites annonces

Se connecter



Pas encore de compte ? Cliquez-ici !