photos/3867.jpg

Dans les locaux de la CCI, mercredi 13 mars, les différents acteurs de la Semaine de l'industrie ont présenté l'événement. - ©ADN12

Par Aurélien Gares
Le 15 mars 2019

La neuvième édition de la Semaine de l’industrie se tiendra en Aveyron, du 18 au 24 mars. Plus de 72 événements pour valoriser ces métiers qui peinent à recruter.

La Semaine de l’industrie se déroulera du 18 au 24 mars. Un événement pour découvrir et susciter des vocations. Pour l’occasion, plus de 72 événements auront lieu dans tout l’Aveyron, notamment auprès des élèves et des enseignants mais aussi des demandeurs d’emploi. Sur ce dernier point, Thierry Couve, président d’Aveyron Tarn Pôle emploi indique que « 83 % des offres sont satisfaites » dans le secteur de l’industrie. « Il faut se battre pour atteindre les 100 %. Il est donc important que Pôle emploi s’inscrive dans cette opération qui est une vitrine. » Pour cela, deux grandes opérations seront menées avec des visites d’entreprises pour faire connaître le secteur d’activité et la diversité des professions. Mais également axer sur le recrutement en menant des opérations ciblées avec des entreprises à travers des job dating par exemple.

L'industrie du futur

Durant cette neuvième édition, les principaux secteurs de l’industrie aveyronnaise seront présentés (agro-alimentaire, bois, BTP, énergie, mécanique…) et différents partenaires (une soixantaine) y prendront part. Pour Davy Lagrange, directeur du campus des métiers de l’industrie, il s’agira d’évoquer la modernité de cette profession : « Le monde de l’entreprise a changé, il devient connecté, numérique. Il faut les orienter vers ce domaine, vers l’industrie du futur. » Dans ce cadre, vingt visites seront organisées en faveur des collégiens ainsi que 32 enquêtes technologiques.

Féminiser ces métiers 

Alors que l’usine Bosch fait face à la crise du diesel et que 350 postes sont menacés, le secteur industriel, en Aveyron, peine à recruter selon Bernard Dalmon, président de l’Union des industries et des métiers de la métallurgie : « Il y a une recherche de postes dans l’industrie à tous les niveaux. Il faut faire venir les jeunes. » Pour Catherine Sarlandie de la Robertie, préfète de l’Aveyron, « il faut faire correspondre l’offre et la demande. Il est important de susciter des vocations en visitant et en rencontrant. L’industrie est un secteur innovant. » Et de mettre l’accent sur la part des femmes, trop faible, dans le secteur industriel. « La féminisation de ces métiers est nécessaire. » Une semaine importante donc pour l’attractivité de ces professions. « Il ne faut pas se louper », conclut la préfète.



Recevoir notre Newsletter
Commentaires
Ecrire un commentaire
S'abonner
News letter

Recevez l'info quotidiennement et gratuitement !

Météo
Petites annonces

Se connecter



Pas encore de compte ? Cliquez-ici !