photos/3825.jpg

Emeline Blanc-Gauthier et son petit protégé. - @DR

Par Aveyron Digital News
Le 13 mars 2019

Avoir eu des chats toute sa vie ne fait pas d'un propriétaire un spécialiste en comportement félin. Partant de ce constat, Émeline Blanc-Gauthier, présidente de l'association Chat Libre 12, a fait la démarche de devenir comportementaliste pour chat.

Quand on rencontre Émeline, le premier mot qui vous vient à l'esprit c'est : « passionnée ». Passionnée depuis sa plus tendre enfance par les chats, cet animal domestique qui garde encore bien des mystères.

Émeline et les chats, c'est une grande histoire qui dure depuis vingt ans.

J'ai eu mon premier appartement et mon premier chat en même temps. J'ai fait beaucoup d'erreurs, comme tout le monde et après j'ai appris…

Peu à peu, ces petits félins ont trouvé à ses yeux beaucoup d'admiration et c'est tout naturellement qu'Émeline va fonder une association, Chat Libre 12, pour venir en aide à ces animaux de compagnie, qui parfois ont un destin bien trop cruel (abandon...).

Un premier pas est franchi, mobiliser, informer, se manifester autour de diverses actions, afin de trouver des aides, des familles d'accueil pour recevoir ces petits protégés.

Mais avec l'envie – et le besoin aussi – de mieux comprendre dans son intégralité le comportement, la vie de ces boules de poils, Émeline franchit un autre pas et suit une formation afin de devenir comportementaliste.

Émeline Blanc-GauthierÉmeline Blanc-Gauthier

Elle suit alors une initiation de sept mois avec un centre spécialisé, dans le Tarn, pour partir vraiment à la découverte de la psychologie du chat, son comportement avec l'humain. Elle réalise des travaux pratiques suivis par des vétérinaires, et un mémoire présenté à un jury de professionnels sur le thème : « La sociabilisation des chats de rue ».

Le comportementaliste ne se substitue pas au vétérinaire

L'attestation de formation est délivrée, Émeline peut exercer.

Je suis comportementaliste depuis quelques mois, et c'est passionnant. J'aime les chats parce qu'ils sont tous uniques, ils ont tous une histoire. On a besoin de savoir d'où ils viennent, afin de mieux accompagner leur maître.

« C'est comme pour un chien, il y a plein de choses que l'on fait mal, même sans s'en rendre compte, poursuit-elle. Disons qu'il y a des choses à éviter. Il faut être observateurs, patient avec son animal. Il faut du temps, de l'attention, et puis il y a des chats plus difficiles que d'autres. Je vais chez les gens, voir l'environnement de l'animal, regarder, écouter, répondre aux besoins. Toute personne qui va accueillir un animal doit se préparer à un changement. Beaucoup de chats sont en état de stress, car ses besoins ne sont pas respectés. »

Un comportementaliste félin est un spécialiste des relations entre l’homme et le chat. Il permet de créer, recréer et/ou maintenir l’harmonie entre vous et votre chat, au sein de votre foyer. Il ne se substitue pas au vétérinaire, au contraire, ils travaillent même parfois « patte dans la patte ».

L'arrivée d'un bébé, d'un autre animal, un déménagement, peut perturber votre chat, et par la même, l'ensemble de la maisonnée.

Donc, si besoin est, si votre chat « fait des siennes » et des scènes, si votre boule de poil a du mal à trouver sa place dans la composition de votre nouvelle famille, si vous souhaitez adopter un chat et ne savez pas trop comment vous y prendre, n'hésitez pas à contacter Émeline au 06 47 09 30 78.



Recevoir notre Newsletter
Commentaires
Ecrire un commentaire
S'abonner
News letter

Recevez l'info quotidiennement et gratuitement !

Météo
Petites annonces

Se connecter



Pas encore de compte ? Cliquez-ici !