photos/3715.jpg

Bernard Saules, lors de la dernière assemblée générale du Stade Rodez Aveyron. - Archive ©ADN12

Par Célian Guignard
Le 08 mars 2019

Vice-président du conseil départemental en charge des Sports, l’ancien arbitre de football est décédé ce vendredi 8 mars, au matin, à 64 ans, des suites d’une maladie. Les hommages affluent, comme ceux de Christian Teyssèdre, maire de Rodez, et de Jean-François Galliard, président du conseil départemental de l'Aveyron.

Christian Teyssèdre, maire de Rodez

« Bernard était un homme généreux, profondément attaché à sa famille, à ses amis, à sa ville et à son département. Ses convictions et ses qualités lui avaient valu la confiance et la reconnaissance des Ruthénoises et des Ruthénois. 

J’ai connu Bernard enfant car nous habitions le même quartier de Rodez. Nous avons toujours partagé les mêmes valeurs du sport et de l’engagement politique.

Ses engagements associatifs et plus particulièrement sportifs lui ont permis d’arbitrer au plus haut niveau et d’intégrer les plus hautes instances du football français puisqu’il a été pendant plus de très nombreuses années président de l’Union nationale des arbitres de football (Unaf). Il a été longtemps représentant des arbitres au Conseil fédéral de la Fédération française de football côtoyant les plus grands noms du football comme Platini, Deschamps ou Le Graët. Il a porté haut les couleurs ruthénoises et aveyronnaises.

Sur le plan politique, Bernard a été conseiller Municipal de Rodez de 2008 à 2014 et je dois le remercier de nous avoir beaucoup aidés pendant six ans. En 2011, il a été élu conseiller général de Rodez. Réélu en 2015, il était le vice-président en charge des sports. Reconnu pour sa compétence, son humour et son dévouement à l’intérêt collectif, il était très apprécié de tous.

Je garderai de lui le souvenir d’un homme de valeurs, courageux et loyal. De par sa personnalité et son dynamisme, Bernard était reconnu de tous. Souvent, nous avions l’habitude de nous retrouver autour d’un café ou d’un verre. Lui plaisantait souvent en disant qu’il était 51 % à droite et 49 % à gauche et moi l’inverse. Le 12 juillet dernier, nous regardions encore ensemble, avec nos épouses, la demi-finale de la coupe du monde de football et nous avions passé une très belle soirée.

Mes pensées vont à son épouse, sa fille Emilie, ses petits-enfants, à tous ses proches et nombreux amis tant professionnels que sportifs…

Au nom de l’ensemble des élus du conseil municipal, je tiens à rendre hommage à Bernard Saules, le remercier pour son engagement public et sa personnalité attachante qui nous manqueront. »

Jean-François Galliard, président du conseil départemental

« Bernard Saules, élu au conseil départemental depuis 2011, était l’un de ces infatigables élus de terrain, au jugement sûr et au pragmatisme rassurant.

Membre de la majorité départementale, vice-président de notre assemblée, plus particulièrement en charge des sports et de la coopération internationale, son goût pour les activités physiques et les horizons lointains en faisaient un collègue très apprécié.

Bernard Saules faisait toujours passer l’intérêt bien compris des aveyronnaises et des aveyronnais avant tout autre considération et, se souvenant de son passé d’arbitre international, il savait trancher, prendre des décisions rapides.

Ce collègue, qui ne mettait pas un mouchoir sur ses opinions, mais qui ne sombrait jamais dans le dogmatisme, tenait toute sa place au sein de l’institution départementale, les salariés des divers services avec qui il était en contact louant eux aussi sa franchise et sa simplicité. À titre personnel, j’éprouve une profonde tristesse car je perds à la fois un soutien et un ami.

Au nom du conseil départemental et en mon nom propre, j’adresse mes sincères condoléances à sa famille, à ses proches, ainsi qu’aux membres des clubs sportifs du département, avec qui il avait su nouer une relation étroite depuis bien des années. »  



Recevoir notre Newsletter
S'abonner
News letter

Recevez l'info quotidiennement et gratuitement !

Se connecter



Pas encore de compte ? Cliquez-ici !