photos/3647.jpg

Jean-Yves Tayac, Jean-Paul Barriac et Arnaud Vercruysse. Entre eux, le maillot de Jean Fabre et les livres évoquant Pierre Soulages. - ©ADN12

Par Aurélien Gares
Le 06 mars 2019

À l’occasion de la réception de Narbonne, dimanche 24 mars, le Stade Rodez Aveyron prépare un week-end de fêtes autour de Pierre Soulages. L’artiste ruthénois donnera le coup d’envoi du match à Paul-Lignon.

C’est un travail qui a commencé il y a près d’un an et demi pour les dirigeants du Stade Rodez Aveyron. Un projet « qui a demandé énormément de temps » précise l'entraîneur Arnaud Vercruysse. Et il se concrétise puisqu’à la fin du mois, dimanche 24 mars, Pierre Soulages donnera le coup d’envoi de la rencontre face à Narbonne. « C’est un projet qui nous tient à cœur depuis longtemps », confie Jean-Paul Barriac, président du SRA. Il consiste à créer un lien entre la culture et le sport autour de Pierre Soulages.

Le ballon ovale

Le célèbre artiste ruthénois, mondialement connu, est un ancien joueur du club de rugby. Un sport où il a dû mettre un terme « avec regret », précise Jean-Paul Barriac, pour se rendre à Paris et se consacrer à la peinture. Mais qui d’après ses dires continuerait à suivre régulièrement les résultats de cette discipline. Le prédisent du Stade Rodez Aveyron, avec Jean-Yves Tayac et l’entraîneur Arnaud Vercruysse l’ont rencontré, en juillet, pour lui présenter leur projet. Une rencontre au cours de laquelle l’intéressé a pu revenir sur l’époque où il jouait sous les couleurs Sang et Or et confier quelques anecdotes. Si Pierre Soulages apprécie autant le rugby c’est de par les similitudes entre cette discipline et la peinture explique Jean-Yves Tayac. « Il apprécie l’inattendu que ce soit de par le ballon ovale ou dans sa peinture. »

Vincent Clerc en dédicaces

Pour l’occasion, le club ruthénois veut faire de ce week-end un moment festif. Plusieurs animations auront lieu dès le samedi 23 mars, à 9 h, avec la présence, à la Maison du livre, du rugbyman Vincent Clerc (Chasseurs d'essais) et du journaliste Olivier Margot (Le temps des légendes), qui dédicaceront leur ouvrage. « Ce sont des personnes que Pierre Soulages apprécie énormément », précise Jean-Yves Tayac.

Mais aussi la présence, pour un temps d'échange l'après-midi, à la médiathèque, de Jean Fabre ancien capitaine du XV de France, du Stade Toulousain et qui a fait ses gammes au Stade Rodez Aveyron. Et de Christian Jaunera, journaliste et Robert Garrigues, ex-directeur départemental Jeunesse et Sports. Un événement porté avec Rodez agglomération et la ville de Rodez, dans le cadre du siècle Soulages, après que le SRA a répondu à un appel à projet.

Un repas de prestige

Le lendemain, un repas, avant la rencontre sportive, aura lieu à la salle des fêtes, dans la limite de 600 personnes avec un menu préparé en collaboration avec Sébastien Bras.

En suivant, à 15 h 30, Pierre Soulages donnera le coup d’envoi de la rencontre de gala opposant le SRA à Narbonne, alors que les joueurs ruthénois aborderont un maillot unique. « Une première dans le milieu du rugby, cela ne s’est jamais fait », précise Jean-Paul Barriac. Une toile noire sera tissée sur le maillot des rugbymans.

S’ils espèrent le beau temps et le beau jeu pour cet événement, les dirigeants du SRA souhaitent surtout que cet événement amène un peu « d’air frais au club et donne un allant. C’est un événement important pour la vie du club. » 

Le Stade Rodez Aveyron pourrait revenir à son premier nom

Lors de la présentation des différents événements autour de Pierre Soulages, le président du Stade Rodez Aveyron, Jean-Paul Barriac, a confié que le club pourrait revenir à son nom d’origine, à savoir Stade Ruthénois. « Nous ne sommes que de passage dans ce club. Et on se pose la question de revenir au nom d’origine. Le club a 115 ans et le nom a été changé il y a 20-25 ans. » En attendant, le SRA pense d’abord au match de samedi sur le terrain de Graulhet pour le compte de la 19e journée.



Recevoir notre Newsletter
S'abonner
News letter

Recevez l'info quotidiennement et gratuitement !

Se connecter



Pas encore de compte ? Cliquez-ici !