photos/3515.jpg

Le derby de l'agglo ruthénoise s'est joué en seconde mi-temps. - ©ADN12

Par Aveyron Digital News
Le 03 mars 2019

Un derby sans suspense, les Castonétois n'ont jamais été en danger sur la pelouse de La Primaube. Après une première mi-temps terne, les joueurs de la banlieue nord de Rodez ont mené le match à leur guise en seconde période obligeant Rigaud, par trois fois, d'aller chercher le ballon au fond de ses filets.

À La Primaube, Onet-le Château bat Luc-la-Primaube, 3 à 0.

(Mi-temps : 0-0)

Arbitre : Damir Karaman

Terrain gras

400 spectateurs

Buts pour Onet-le-Château : Depace (62e sur pen.), Ahammout (75e) , Depace (90e +2)


Luc-la-Primaube : Rigaud, Pelizza puis Artus (68e), Papaix, Bonnefous, Lebreil, Diaby M, Diaby K, Boyer, Bastide puis Renaud (32e), Lavergne puis Vailhol (46e), Melhado.

Avertissements Luc-la-Primaube : Diaby K (10e), Pelizza (37e), Lebreil (62e)

Exclusion : Bonnefous (60e et 70e)

Onet-le-Château : Solis, Deplace R, Higounenc, Delsol, Daurenjou, Vaysset puis Deplace A (55e), Riva puis Jensen (26e), Cescutti, Couly, Malrieu puis Makoundou (62e), Ahammout,

Avertissement pour Onet-le-Château : Daurenjou (2e)

Luc-la-Primaube, en grand danger dans ce premier « championnat made in Occitan » a encore vu un de ses derniers espoirs s'envoler à domicile face à Onet-le-Château, supérieur dans tous les compartiments de jeu. Le public exceptionnellement nombreux autour du stade a assisté à une première mi-temps terne, voire ennuyeuse. Est-ce l'enjeu ou la difficulté de monter le débat de niveau, toujours est-il qu'après un premier quart d'heure intéressant et prometteur de la part des Castonétois, la demi-heure qui a suivi avant le repos a laissé les spectateurs sur leur faim pour ne pas dire plus. En effet, côté gauche d'Onet, Ahammout met le feu par deux déboulés (3e et 5e). Une frappe de Riva (7e), toujours pour Onet, au ras du poteau. On se disait que Luc-la-Primaube allait vite craquer et non. Certes la pelouse n'a pas aidé aux gestes techniques, se dégradant au fil des matchs mais le manque d'initiatives, les passes ratées et les mauvais choix se sont succèdes

Une seconde période digne d'un derby

Dès le retour des citrons, les jambes Castonétoises se sont beaucoup mieux déplacées sur le terrain, le ballon circule et arrive à ses destinataires. Effet immédiat, Rigaud est obligé de s'employer et de façon efficace à deux reprises (55e et 57e). Mais Onet n'en a pas fini avec la défense Primauboise, le derby tant attendu par le public est lancé. Une pression que subit Lebreil et qui va à la faute sur Malrieu en pleine surface de réparation.

L'arbitre n'hésite pas, le penalty est accordé. Rémy Deplace (62e) ne tremble pas et ouvre le score pour les siens. À partir de là, Luc-la-Primaube devient transparent et Onet mène le match à sa guise. La nervosité gagne le camp local, Bonnefous se fait expulser (70e) et Ahammout, parti de son aile gauche, va crucifier Rigaud (75e) d'un plat du pied à ras terre. Les jeux sont faits, Onet gère les derniers instants du match et se permet de mettre la cerise sur le gâteau par Deplace A (90e+2) d'une pichenette au dessus de Rigaud. Le ciel se noircit de plus en plus pour les « jaunes et verts ».

Galerie photos



Recevoir notre Newsletter
Commentaires
Ecrire un commentaire
S'abonner
News letter

Recevez l'info quotidiennement et gratuitement !

Météo
Petites annonces

Se connecter



Pas encore de compte ? Cliquez-ici !