photos/3513.jpg

La joie des handballeurs au terme des soixante minutes. - ©ADN12

Par Aurélien Gares
Le 03 mars 2019

Face à Billère, dernier du classement de Nationale 2, samedi 2 mars, les handballeurs du Roc l’ont emporté 26 à 23 dans un match à suspens. Ils distancent donc leur adversaire du jour en décrochant cette deuxième victoire à domicile cette saison.

Quel match à l’amphithéâtre, samedi soir ! Si les joueurs de Julien Demetz, entraîneur, n’ont été menés qu’une toute petite minute en début de match, ils se sont fait peur en toute fin de rencontre. En première période, les coéquipiers d’Aurélien Simon font le job en s’appuyant sur une grosse défense et en faisant preuve de réalisme. Ils comptent jusqu’à trois buts d’avance, 11-8, à la 20’. Avant de voir Billère revenir à hauteur 11-11 à la 24’. Ils parviendront à creuser de nouveau l’écart pour mener, à la pause, 15 à 13.

Le Roc se fait peur

Au retour des vestiaires, le scénario sera similaire à la première période. On sent les Rocistes bien armés défensivement et ils mèneront, par trois fois, avec quatre buts d’écart (21-17 à la 45’, 22-28 à la 46’ et 23-10 à la 49’).

Mais voilà, le Roc n’avait plus gagné à la maison depuis le 15 septembre. La pression a surement pris le dessus malgré le soutien du public, des occasions ont été gâchées et les Billérois en ont profité pour scorer et revenir à 23-22 à la 53’. Le Roc fera le break à la 58’, 24-22 avant de louper une première balle de match sur un face à face remporté par le gardien adverse et une tentative, dans la foulée, qui s’écrase sur le haut de la cage. Et de voir leur adversaire revenir à un but à une minute du terme. Heureusement pour les ruthéno-castonétois, Anthoine Soulaimana libérera son équipe en inscrivant, en coin, le but du KO, avant d’enfoncer le clou après une interception. Victoire 26 à 23. Julien Demetz et ses joueurs peuvent alors laisser éclater leur joie.

8e au classement

Ils s’emparent ainsi de la 8e place du classement avant un déplacement à Lormont, le 16 mars. 

Julien Demetz était ravi et soulagé à la fin du match : « C’est une victoire forcément importante par rapport à notre adversaire du jour. On s’est fait peur même si je pense que nous étions au dessus aujourd’hui. On a eu quelques ballons où on aurait pu faire la différence. Les gars se mettent plus de pression à la maison qu’à l’extérieur. Mais ça nous tenait à coeur de renouer avec la victoire à domicile. C’est chose faite. »

Quant à l’équipe féminine, les habdballeuses se sont inclinées sur le terrain de Floirac 31 à 28.



Recevoir notre Newsletter
Commentaires
Ecrire un commentaire
S'abonner
News letter

Recevez l'info quotidiennement et gratuitement !

Météo
Petites annonces

Se connecter



Pas encore de compte ? Cliquez-ici !