photos/3225.jpg

Kévin Perez dans « Federico's ». - ©DR

Par Aveyron Digital News
Le 18 février 2019

Mardi 19 février au Théâtre de la Maison du Peuple, dans le cadre des « Chemins de l’exil », projet collectif coordonné par le service culture de la Ville de Millau, Kevin Perez jouera seul en scène face à son histoire, celle de ses ancêtres, une pièce autour de la guerre d’Espagne et de la Retirada : « Federico’s » 

« Un jeune homme écoute résonner en lui les voix d’autres repas de famille. De sa famille. Autour de cette table désertée, renaissent en lui ceux dont il est né. Il a tout à la fois 30 ans, 60 ans et 90 ans. Il est tout à la fois le fils, le petit-fils, le père et le grand-père.

Né trois fois dans le même siècle. Trois naissances pour forger une même mémoire. Celle de ceux que l’on a exilés, déportés, refoulés, abandonnés, assassinés.

Federico's, c'est la somme de trois naissances, de trois hommes, de trois êtres venus au monde dans la fureur et dans les cris d’un siècle plus turbulent que les enfants auxquels il a donné naissance. »

Un devoir de mémoire

Kévin Perez n’a que trop peu connu son grand-père, républicain espagnol, homme très secret sur cette période de sa vie, sauf au cours d’un repas de famille pendant lequel il a livré quelques bribes de cette douloureuse histoire.

Kévin explique avoir voulu confier ces silences à un auteur. Et cet auteur, c’est Filip Forgeau qui, grâce a une relation étroite et de nombreuses collaborations avec Philippe Flahaut, le metteur en scène, et la Cie Création Éphémère, a écrit cette pièce. Philippe Flahaut déclare :

 C’est une question de relais qu’on se passe de l’auteur au metteur en scène, du metteur en scène aux acteurs et des acteurs au public

 Kévin Perez, seul en scène, joue « Federico's ». Kévin Perez, seul en scène, joue « Federico's ».

L’acteur endossera un rôle grave et profond, et espère au-delà de son histoire familiale faire raisonner celle de tous les exilés. Un devoir de mémoire, mais aussi un devoir d’information auprès des jeunes générations. 

La peur de l’autre, de l’inconnu, conduit les hommes à se replier plutôt que de s’ouvrir et de dialoguer, se rencontrer, il faut essayer de raisonner avant de dire non. 

Une séance scolaire sera jouée le même jour à 14 h 30 pour sensibiliser les adolescents face à une question qui est plus que jamais d’actualité et questionne sur les migrations contemporaines.

Mardi 19 février à 20 h 30, « Federico’s » au Théâtre de la Maison du Peuple de Millau. Tarifs : 15 € et 8 € (-18 ans, chômeurs, adhérents). Tout public dès 10 ans. Infos au 05 65 61 08 96 ou cie.ephemere@wanadoo.fr



Recevoir notre Newsletter
Commentaires
Ecrire un commentaire
S'abonner
News letter

Recevez l'info quotidiennement et gratuitement !

Météo
Petites annonces

Se connecter



Pas encore de compte ? Cliquez-ici !