photos/3085.jpg

Françoise Galès, Romain Méricskay, Karine Orcel présentent le projet « Les chemins de l'exil ». - ©ADN12

Par Aveyron Digital News
Le 13 février 2019

Hier soir, la Ville de Millau a dévoilé la programmation des « Chemins de l’exil ». Une série de manifestations culturelles riche et variée, pendant cinq mois, pour commémorer les quatre-vingts ans de « la Retirada ». De nombreuses associations et partenaires locaux se sont associés à ce projet.

Mardi soir à la mairie de Millau, Karine Orcel, adjointe à la culture, Romain Mericskay, directeur du service culture et Françoise Galès, directrice du service archives et patrimoine, ainsi que tous les partenaires de ce projet, ont présenté les diverses manifestations programmées dans le cadre du projet collectif « Les chemins de l’exil », de la Retirada aux migrations contemporaines.

Une programmation culturelle variée, qui se prolongera pendant cinq mois pour commémorer les quatre-vingts ans de la « Retirada », période sombre de l’histoire espagnole et française pendant laquelle près de 500.000 républicains espagnols ont fui l’Espagne et son régime franquiste.

Karine Orcel a rappelé le contexte historique ainsi que « les conditions déplorables d’accueil de ces migrants en France, pourtant pays des droits de l’homme… », et a assuré que « cette blessure reste vivante dans la mémoire de leurs descendants ».

Et c’est là le point de départ de ce projet, initié par Kévin Perez, petit fils de réfugié espagnol qui a voulu que l'histoire de sa famille soit la voix de tous ces réfugiés, d'hier et d'aujourd'hui.

Romain Mericskay a quant à lui tenu à aborder ce projet sous l’angle de la culture : 

Pour se souvenir, mais également l’étendre à nos jours et provoquer une réflexion collective sur l’actualité : un travail de mémoire pour que l’histoire ne se répète pas.

De nombreuses associations ont répondu présentes à l’appel de la municipalité, certaines travaillant sur ces thèmes de l’exil, de la tolérance, du déracinement et de la différence depuis plusieurs années déjà.

Une approche artistique donc, mais aussi un gros travail de recherche scientifique au niveau des archives municipales et du patrimoine, comme l'a souligné Françoise Galès.

Ce projet collectif, coordonné par le service culture, associe le Théâtre de la Maison du Peuple, la Médiathèque du Sud-Aveyron, le Musée de Millau et des Grands Causses, le service Archives et Patrimoine, le théâtre de La Fabrick, la Compagnie Création Éphémère, la danseuse Fiona Petot, la galerie A Capell’Art, le Conservatoire à rayonnement départemental de l’Aveyron (CRDA), l'association Millau en Jazz, la Société d’Etudes Millavoises, la Tortuga, Poly'songs, Chanlibre, la MJC de Millau ainsi que le Comité de jumelage Millau-Sagunto.

Jusqu'au mois de juin, la programmation sera riche et variée et c’est le théâtre La Fabrick qui donnera le coup d'envoi cette semaine avec trois dates. Alors, à vos agendas !

« Univers Elle »

Au Chili, pendant la dictature des années 80, « ELLE chante l’interdit. Son mari Antonio Gonzales, est arrêté. ELLE doit fuir son pays et peut être un jour retrouver celui qu'ELLE aime.

Texte de Filip Forgeau, mise en scène par Philippe Flahaut avec Marie des Neiges Flahaut et Philippe Flahaut.

Vendredi 15 février à 20 h 30 au Théâtre de La Fabrick, 9 rue de la Saunerie à Millau. Entrée libre au chapeau. À partir de 12 ans.

Marie des Neiges Flahaut. Marie des Neiges Flahaut.

« Pensées Éphémères »

Filip Forgeau présentera une lecture de son prochain ouvrage « Transe Sibérienne ou le dernier pays ». Trois destinées ayant en commun le déracinement et l’exil. « Un texte entre théâtre, poésie et roman autour des thèmes de l’errance, la mémoire, l’enfance, l’amour. »

Une soirée conviviale pendant laquelle le public pourra rencontrer et échanger avec l’auteur autour d’un bol de soupe.

Ce même jour, de 16 h à 18 h, Filip Forgeau sera présent à la Librairie Syllabes (14, rue du Mandarous) pour une séance de dédicace de « Federico's » (éditions théâtrales).

Samedi 16 février à 19 h au Théâtre de la Fabrick, 9 rue de la Saunerie à Millau. Entrée libre au chapeau. À partir de 12 ans.

« Federico's »

L’histoire d’un homme, d’une famille, d’un pays. À travers eux, l’histoire de milliers de personnes qui ont connu l’exil et qui ont dû fuir leurs pays.

« Je suis Federico, né en 1921, 1951 et 1981 et pas encore mort. Mon histoire est dans ma mémoire. Comme une balle en plein cœur. »

Texte de Filip Forgeau, mis en scène par Philippe Flahaut interprété par Kévin Pérez.

Mardi 19 février 20h30 au Théâtre de La Maison du Peuple, 2 rue Pasteur à Millau. Tarifs : 8 € et 15 €.

« Les chemins de l’exil, de la Retirada aux migrations contemporaines » du 15 février au 18 juin. Plus d'infos et réservations auprès du Théâtre de la Fabrick, 9 rue de la Saunerie à Millau. Tél. : 05.65.61.08.96.



Recevoir notre Newsletter
S'abonner
News letter

Recevez l'info quotidiennement et gratuitement !

Se connecter



Pas encore de compte ? Cliquez-ici !