photos/3045.jpg

L'affaire a été jugée en comparution immédiate, lundi 11 février. - ©ADN12

Par Aurélien Gares
Le 12 février 2019

Originaire de Géorgie, un homme de 47 ans faisait l’objet d’une comparution immédiate, lundi 11 février. Il est accusé d’avoir commis plusieurs vols dans des commerces.

À la barre du tribunal, lundi 11 février, un homme de 47 ans comparaissait pour avoir commis cinq vols en état de récidive légale entre le 27 décembre et le 11 janvier. Pour chacun de ces vols, le prévenu dérobait des bouteilles d’alcool avec l’aide d’un ami, dans le but de les revendre et ainsi mettre de l’argent de côté pour financer une opération dont il a besoin.

Plus d'une trentaine de bouteilles

Alors qu’il est hébergé par une association, à Montpellier, il s’est rendu, à plusieurs reprises, à Saint-Christophe-Vallon, Salles-la-Source, Rodez et Millau pour dérober, au total, plus d’une trentaine de bouteilles. Ces dernières ont été retrouvées et restituées aux magasins concernés.

À l’aide des caméras de vidéosurveillance, les individus ont été identifiés et placés sous surveillance. Le 11 janvier, l’homme a été interpellé à Millau. Placé en garde à vue, il a reconnu les faits. Âgé de 47 ans, il explique avoir quitté la Géorgie et fait sa demande d’asile car il craignait pour sa vie.

Six mois de prison

Pour Chérif Chabbi, vice-procureur de la République, s’il reconnait, avec l’appui du dossier, les soucis de santé du prévenu, il explique, en revanche, que les vols ne sont pas une excuse, prétextant que les « explications sont confuses. On ne vient pas de Montpellier, avec sa propre voiture, en mettant de l’essence, pour venir voler des bouteilles d’alcool. Je n’y crois pas du tout. » S’il a requis la relaxe pour deux des vols, il a demandé à la cour d’entrée en voie de condamnation pour le reste des faits qui lui sont reprochés, à hauteur de huit mois d’emprisonnement, sans mandat de dépôt. Et d’indiquer au prévenu : « Quand on veut remercier un pays qui nous accueille, la première des choses c’est de le respecter. »

Le tribunal a prononcé la relaxe sur deux des vols, au bénéfice du doute, et l’a condamné à hauteur de six mois de prison. Il sera convoqué prochainement, à Montpellier, par le juge d’application des peines.



Recevoir notre Newsletter
Commentaires
Ecrire un commentaire
1234
S'abonner
News letter

Recevez l'info quotidiennement et gratuitement !

Météo
Petites annonces

Se connecter



Pas encore de compte ? Cliquez-ici !