photos/2927.jpg

Des élèves tout sourire pour un projet qui fait l'unanimité ! - ©adn12

Par Aveyron Digital News
Le 08 février 2019

Jeudi 7 février, les élèves de quatrième du collège de Canaguet d'Onet-le-Château sous l’initiative de leur enseignante de physique-chimie, Alteroche, ont finalisé leurs différents projets pour leur participation au prix Teknik.

Le prix Teknik est organisé sous l'égide de la FACE (Fondation agir contre l'exclusion) que Colette Hospital représente au niveau de l'Aveyron. Elle propose l’intervention de collaborateurs d’entreprises dans les classes de collège et du lycée pour faire découvrir les métiers techniques et industriels.

Les élèves sont invités à élaborer des solutions innovantes autour de thèmes comme : l'énergie, l'électricité, le numérique… Les quatrièmes du collège Canaguet ont pu bénéficier de ce dispositif par le biais du parcours Avenir.

La mise en place du projet

Avant de commencer cette initiative, un travail de sensibilisation a débuté avec les élèves et leur enseignante. Il s'agissait de se documenter sur les métiers de l'aéronautique, de rechercher les différentes entreprises et leurs caractéristiques au niveau local et régional.

Tout cela pour mieux appréhender ce domaine d'activité et pour être réactif au cours de la réalisation du projet. Lors de la planification, les élèves ont réfléchi aux matériaux qu'ils allaient utiliser et à la répartition des rôles dans la conception de la future maquette.

La concrétisation du projet

Les intervenants de l'association Face ont présenté la problématique retenue : comment allons-nous nous déplacer en 2050 et avec quelle énergie ? Ils sont intervenus à trois reprises pour présenter le milieu industriel et ses métiers, aborder la création de la maquette et encadrer la production finale.

Leurs objectifs sont de valoriser l'industrie qui a du mal à recruter, faire découvrir une branche de métiers et vaincre les stéréotypes de genre. Colette Hospital insiste sur ce dernier point en affirmant « qu'aujourd'hui les métiers sont accessibles par les compétences et non par le sexe ».

De nombreuses idées ont émergé dans l'esprit de nos jeunes collégiens comme la « Sky Ball », véhicule de forme sphérique qui fonctionne à l'énergie solaire, une cabine volante qui fonctionne avec l'énergie des déchets… On peut saluer l'ensemble des élèves qui ont tous essayé de donner une dimension environnementale à leur projet.

La cabine volante.La cabine volante.

Une pédagogie de projet une dynamique de groupe

Les élèves se sont mis par groupe et ont commencé à travailler à la concrétisation du projet. La capacité à s'intégrer et à collaborer dans une équipe est une compétence scolaire et professionnelle cultivée dans l'établissement. Les élèves ont un rôle prédéfini pour qu'ils soient tous acteurs et pour pouvoir les valoriser. Ils doivent présenter en groupe leur maquette dans une vidéo en se mettant dans la peau des différents acteurs de la conception et de la commercialisation du produit réalisé.

Ça travaille dur !Ça travaille dur !

Un projet sera choisi à l'échelle de l'établissement. Celui-ci ira se confronter au niveau académique où six seront nominés pour aller concourir au niveau national. Nous félicitons tous les collégiens pour leur implication dans ce projet et nous leur souhaitons bonne chance à tous !



Recevoir notre Newsletter
Commentaires
Ecrire un commentaire
S'abonner
News letter

Recevez l'info quotidiennement et gratuitement !

Météo
Petites annonces

Se connecter



Pas encore de compte ? Cliquez-ici !