photos/2923.jpg

Le député du Sud-Aveyron Arnaud Viala avec Emmanuel Besnier PDG du groupe Lactalis. - ©DR

Par Romain Luciani
Le 07 février 2019

Lundi 4 février, Arnaud Viala, député du Sud-Aveyron, s’est déplacé à Laval, au siège de Lactalis, pour une nouvelle rencontre avec Emmanuel Besnier, le PDG du géant du lait, maison mère de Société des Caves à Roquefort.

J’essaie d’entretenir un lien avec Lactalis depuis longtemps, déjà quand j’étais en charge de l’économie au Conseil départemental, précise Arnaud Viala. Nous nous étions déjà vus il y a trois-quatre mois. Ça a été l’occasion de parler de l’actualité du groupe par rapport aux difficultés qu’il rencontre suite à l’incident sanitaire.

Pour Arnaud Viala, député de l’Aveyron, cette nouvelle rencontre avec Emmanuel Besnier, le PDG du géant du lait, maison mère de Société des Caves à Roquefort était « aussi l’occasion de parler des premiers retours de la loi EGalim (États généraux de l’alimentation) et des négociations des prix dans la grande distribution. Je voulais aussi aborder des sujets plus locaux et la présence du groupe sur le rayon Roquefort ».

« Il y a une forte attente du territoire par rapport au groupe Lactalis »

Au cours de ces échanges, il a découvert le quotidien des employés dans le fonctionnement de l’usine. Lactalis commercialise un portefeuille de marques internationales et régionales, il a évalué la part d’exportation ainsi que les positions de son fort développement sur le marché du lait et du fromage en France et dans le monde. Il a donc pu juger des effets de la loi Egalim sur le quotidien du premier groupe laitier mondial et ainsi constater leurs relations avec les producteurs partenaires. « Mon but était de faire prendre conscience à Emmanuel Besnier qu’il y a une forte attente du territoire par rapport au groupe, reprend le député. Ce message est entendu. »

Des échanges qui sont amenés à se répéter dans l’avenir : « Il y aura une prochaine rencontre pour approfondir ce lien entre Lactalis et le territoire. Il y a des enjeux économiques mais aussi ceux de la transition et de la transmission agricole. Il faut parler de ces sujets avec eux. »



Recevoir notre Newsletter
Commentaires
Ecrire un commentaire
S'abonner
News letter

Recevez l'info quotidiennement et gratuitement !

//www.aveyrondigitalnews.fr/publicite/pub_15.gif
Météo
Petites annonces

Se connecter



Pas encore de compte ? Cliquez-ici !