photos/2865.jpg

L'évolution du service a été présentée par les élus et les responsables, à la cuisine centrale de Millau. - ©adn12

Par Yannick Périé
Le 06 février 2019

« Faire mieux avec moins ». C'est le souhait de la Ville qui vient de confier le portage des repas à domicile du Centre Communal Action Sociale à la cuisine centrale.

Ce n'est pas vraiment une révolution pour les bénéficiaires, mais depuis le 1er janvier, c'est désormais la cuisine centrale municipale qui assure le portage à domicile des repas du Centre Communal Action Sociale (CCAS). « Nous avons eu une réflexion avec Isabelle Polo et Christine Vernhet, du CCAS, et il leur a paru opportun de se rapprocher de la cuisine centrale, avec qui elles collaborent déjà, quant à la livraison des repas à domicile », explique Bernard Niel, adjoint aux affaires sociales.

Ainsi, depuis le 1er janvier, les cinq personnes du CCAS chargées de la livraison à domicile sont « passées à la commune », avec leur parc de véhicules. « Cela nous a donné l'occasion de revoir le prix des repas, qui baissera de 50 centimes, quelle que soit la tranche tarifaire », souligne Bernard Niel (les prix varient de 6 à 13 euros selon les revenus, NDLR).

Christine Vernhet, qui gérait jusqu'alors ce service au CCAS, continue de s'occuper des inscriptions et de la facturation. Au mois de juillet, elle sera aussi appelée à remplacer Alain Sauty à la direction du Foyer Capelle, une fois que celui-ci aura fait valoir ses droits à la retraite au mois de juillet.

Plus de dérogation possible

Ce changement de prestataire a donné l'occasion à la municipalité de dépoussiérer un peu le service. « Il y avait plusieurs points à améliorer, reconnait Christelle Baltron, adjointe en charge de la cuisine centrale. Les habitudes prises depuis toutes ces années, et les manières de travailler faisaient que les repas n'étaient pas diététiques du tout. Avant par exemple, il y avait une "feuille de goût" par bénéficiaire. On comptabilisait environ 200 aversions de goûts différentes ! C'était très compliqué à gérer. »

Stéphanie Benchergui, coordinatrice du service, a fait un gros travail au niveau des normes diététiques, et il n'y a plus de dérogation possible. « On veut surtout essayer de travailler sur la qualité », souligne Julien Aigouy, le responsable de la cuisine centrale. 

35 % des produits bios et/ou issus de circuits courts

Les repas, confectionnés à la cuisine centrale, sont livrés à environ 180 personnes tous les jours. Ils comprennent un potage, une entrée, un plat (viande ou poisson), un légume ou féculent d'accompagnement, un fromage ou produit laitier, un dessert et du pain.

Selon les responsables de la cuisine centrale, 35 % des produits utilisés sont bios et/ou issus de circuits courts. Ils sont livrés à domicile du lundi au vendredi sauf jours fériés (livraison la veille). Les repas du week-end sont livrés le vendredi. Conditionnés en barquettes individuelles, ils sont prêts à être réchauffés par l'usager.

Précisons qu'il est inutile de contacter le CCAS ou la cuisine centrale si vous ne savez pas quoi manger ce soir : pour bénéficier du service de portage à domicile, il faut avoir plus de 60 ans et avoir une prescription du médecin…

Pour tout renseignement, vous pouvez appeler le 06 30 64 11 24 de 8 h à 14 h du lundi au vendredi.



Recevoir notre Newsletter
S'abonner
News letter

Recevez l'info quotidiennement et gratuitement !

Se connecter



Pas encore de compte ? Cliquez-ici !