photos/271.jpg

Sabrina Viguier espère la première victoire de ses joueuses face à Guingamp. - ©ADN12

Par Célian Guignard
Le 20 septembre 2018

Les Rafettes accueillent En Avant de Guingamp (quatrième journée de D1 féminine de football), ce samedi 22 septembre, au stade Paul-Lignon.

Sabrina Viguier, entraîneur adjoint des féminines du Rodez Aveyron Football, s’est présentée en conférence de presse, ce jeudi 20 septembre, pour évoquer le match de ce samedi, face à En Avant de Guingamp, à 14 h 30, à Paul-Lignon.

Nous avons beaucoup travaillé sur la confiance. Flavie Lemaître, Laurie Cance ou Manon Guitard se dégagent comme des leaders. C’est ce qu’il faut pour tirer cette équipe vers le haut. On a des filles gentilles. Un peu trop peut-être. En match, il faut élever son niveau d’agressivité et être malignes.

La semaine dernière, les Guingampaises ont tenu tête, pendant près d’une heure, à l’ogre lyonnais, avant de perdre finalement trois buts à zéro (triplé d’Eugénie Le Sommer). Une performance contre les quintuples vainqueurs de la Ligue des Champions, qui n’a pas échappé à la coach ruthénoise :

Elles ont fait un bon match, en allant les chercher haut. Mais, on sait que Lyon, individuellement et collectivement, avec ce rouleau compresseur, peut vite faire la différence.

Les Rafettes recevront, d’ailleurs, les Rhodaniennes, samedi 29 septembre.

Face aux difficultés offensives de ses joueuses, Sabrina Viguier assure que la réalsime arrivera avec le temps :

La finition, c’est ce qu’il y a de plus dure. Il faut de la confiance. C’est aussi du travail et de la répétition à l’entraînement.

Les Costarmoricaines (10e) ne sont qu’à un point des Aveyronnaises (11e). L’occasion de les doubler au classement.

Samedi 22 septembre, RAF féminin - En Avant de Guingamp, à 14 h 30, au stade Paul-Lignon.



Recevoir notre Newsletter
S'abonner
News letter

Recevez l'info quotidiennement et gratuitement !

Se connecter



Pas encore de compte ? Cliquez-ici !