photos/2141.jpg

Visuel du futur projet Station A au sein du quadrilatère. - ©Station A - Atelier Tawla & Hugues Fournier Architectes

Par Aurélien Gares
Le 09 janvier 2019

Le projet Station A avance. S’il vient à voir le jour, il pourrait prendre place dans le cœur de ville, au sein de l’ancien hôpital Combarel, le quadrilatère. Ce vendredi 11 janvier, à 19 h, à la salle des fêtes de Rodez, le collectif propose une soirée de soutien à ce projet.

Un lieu dédié aux rencontres de la culture, de la technologie et de la société. C’est le projet porté par le collectif Station A. Ses membres travaillent sur cette idée de tiers-lieu depuis plusieurs mois. Et en son sein, on trouvera différents services : un espace de coworking, un bar-restaurant, un magasin de producteurs, un coatelier brocante-recyclerie, une micro-crèche, un espace bien-être ; une salle de créativité ; une maison de l’architecture, une galerie d’art, du maraîchage bio.

Un comité de soutien

L’idée des deux coprésidents, Alan Hay et Adeline Daoudal, est de s’installer dans le centre-ville. Mais pour réaliser un tel projet, il faut de l’espace. Ainsi, les 7 000 m² du quadrilatère, l’ancien hôpital Combarel, correspondent. « C’est une piste compliquée, les délais sont courts (le dossier doit être prêt pour le mois de mars). Mais c’est celle que l’on privilégie. On va tout tenter pour être en mesure d’y arriver, confie Alan Hay. Tout seul, on sait que c’est impossible, mais à plusieurs... » Le collectif Station A compte déjà 100 adhérents avec un comité de pilotage d’une quinzaine de personnes. « L’idée est d’élargir encore le cercle. » Pour cela, le collectif vise trois cibles : un comité de soutien avec des personnalités aveyronnaises, les futurs locataires des lieux et enfin les futurs usagers de ce projet.

Ils ont déjà imaginé à quoi pourrait ressembler leur tiers-lieu au sein du quadrilatère tout en gardant les caractéristiques patrimoniales des bâtiments.

Dans l’idée de fêter la nouvelle année et d’évoquer l’avancement actuel du projet, le collectif Station A organise une soirée de soutien, vendredi 11 janvier, à partir de 19 h, à la salle des fêtes de Rodez. Au programme, le groupe La Déryves, La Diane Rouergate et La Sourde Oreille. Possibilité de restauration sur place avec aligot saucisse. Tarifs : 3 € et 10 € par entrée plus adhésion. Gratuit pour les adhérents.



Recevoir notre Newsletter
Commentaires
Ecrire un commentaire
S'abonner
News letter

Recevez l'info quotidiennement et gratuitement !

Météo
Petites annonces

Se connecter



Pas encore de compte ? Cliquez-ici !