photos/2079.jpg

A la FFPM, on ne s'ennuie pas vraiment… - @Gérard Rouquette

Par Yannick Périé
Le 05 janvier 2019

C’est officiel. Reçus à l’Hôtel de Ville de Millau, les membres de la très sérieuse Fédération Française du Pull Moche ont fait savoir que la finale du Championnat de France se déroulera tous les ans à Millau.

« M. le président de la Fédération Française du Pull Moche, MM. et Mmes les membres du bureau, M. le vice-champion du monde, Mme la vice-championne de France, M. le champion du monde… »

En commençant son discours, il y a fort à parier que le maire Christophe Saint-Pierre s’est dit que de mémoire de Millavois, c’est la première fois que la salle de réception de l’Hôtel de Ville de Millau recevait un tel gratin de champions.

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 

#Millau #FFPM #kitchbull Réception des membres de la Fédération Française des Pulls Moches à la mairie 😁😨🎽

Une publication partagée par Millavois.com (@millavoiscom) le

Il faut dire qu’à la faveur de la réception organisée en l’honneur du Millavois Pascal Marty, récent champion du monde, tout ce que l’Aveyron (et le Tarn…) compte d’anomalies vestimentaires était invité à la mairie afin de célébrer ce nouveau titre, « qui va désormais coller à la peau de Millau, a souri le maire. Un titre d’autant plus difficile à obtenir qu’il a été remporté à Albi, dans le Tarn… Pascal a eu une pression extraordinaire, mais il a su relever le défi ! ». Et l'intéressé de commenter :

Champion du monde un jour, champion du monde 365 jours. C’est pas facile, mais ça y est, la pression est retombée, j’arrive à accepter ma nouvelle notoriété.

Trois jours sous le signe du mauvais goût

Si le concept de championnat du monde est déjà pris, une nouvelle dynamique s’est articulée autour du récent titre ramené dans la cité du gant, et la bande de joyeux lurons de la FFPM ne manque pas d’idées.

« L’année dernière, on voulait faire une sorte d’animation autour du pull moche », explique Yannick Chopin, le président de la nouvelle Fédération dont le siège est à Millau. « J’ouvre la radio le lendemain : y’a un type d’Albi qui fait le Championnat du monde… j’ai dit c’est quoi ce truc ? On va se faire doubler par des types du Tarn ? »

Yannick Chopin, président de la FFPM.Yannick Chopin, président de la FFPM.

Alors ils ont eu l’idée de faire le Championnat de France. « J’ai appelé Thierry (Thierry Cabanis, organisateur du salon du Vintage à Albi, au cours duquel a lieu le Championnat du monde du pull moche, NDLR), je lui ai dit : est-ce que ça t’embête qu’on fasse le championnat de France à Millau, et qu’on descende à Albi pour te piquer le titre ? Et on est parti à Albi. Quand on a eu le titre de champion, on a créé cette fédération qui va nous servir à essayer de faire un championnat de France, vraiment structuré, dont on va faire une finale à Millau, tous les ans. On va faire ch… notre copain d’Albi et on va essayer de lui piquer officiellement, tous les ans, son titre de champion du monde ! »

Quant à la date, elle vient d’être arrêtée : ce sera autour des 9, 10 et 11 novembre. « Une belle animation, au centre de Millau, pendant trois jours », promet Yannick Chopin.

Galerie photos



Recevoir notre Newsletter
Commentaires
Ecrire un commentaire
S'abonner
News letter

Recevez l'info quotidiennement et gratuitement !

Météo
Petites annonces

Se connecter



Pas encore de compte ? Cliquez-ici !