photos/2035.jpg

Pour le coach Laurent Peyrelade, l'expérience de l'an dernier doit servir à son groupe. - ©adn12

Par Aveyron Digital News
Le 02 janvier 2019

Les joueurs du Rodez Aveyron Football ont rechaussé les crampons avant un match amical, ce vendredi, contre Béziers. La reprise du championnat aura lieu la semaine prochaine, avec un déplacement à Cholet. L'occasion de tirer un bilan de cette première partie de saison.

A la trêve, l’équipe fanion du Rodez Aveyron Football est deuxième de la poule, à un tout petit point du leader, Le Mans, mais avec un match en retard…  Avec 9 victoires, 4 matchs nuls, et 3 défaites, les Ruthénois ont exactement les mêmes résultats que l’an passé, à la même époque… Un début de saison qui satisfait leur entraîneur, Laurent Peyrelade :

On a fait une bonne première partie de saison. Les garçons ont bien travaillé. On a eu un peu de mal en début de saison, car il fallait que l’on se cale. Mais on vient de faire trois mois intéressants. Ce qui donne des perspectives palpitantes pour la suite.

Au pied du podium

L’an dernier, Rodez a eu plus de mal, lors de la deuxième partie de saison, et a finalement terminé quatrième, et échoué de peu pour la montée en Ligue 2. « Evidemment que l’on va s’en servir, explique Laurent Peyrelade. On a fait un bilan, et analysé surtout pourquoi cela n’avait pas marché. Ce qui nous avait manqué pour basculer du bon côté. On espère que c’est la bonne analyse, que ce que l’on va mettre en place va fonctionner, qu’on va se servir de l’expérience de l’an passé. »

Pour le coach, l’an dernier, il y a eu du temps perdu sur des petits détails, au niveau du club, de l’environnement, et pas forcément en rapport avec la compétition. Et le travail fait sur cette analyse doit permettre d’avancer plus vite cette année. En tout cas, l’entraîneur en est convaincu :

Je n’ai pas trop de doute. Cette expérience a fait que le club a changé, l’entraîneur a changé, le groupe a changé. On espère avoir trouvé les bonnes recettes. Si on fait une deuxième partie dans la continuité de nos dernières rencontres, on ne sera pas loin de toucher le Graal. 

Continuer sur le même élan

Promu l’an dernier, Rodez n’avait pas pour ambition de monter. Et ce n’était pas un objectif annoncé non plus cette saison. « Le président voulait que l’on soit présent dans le premier tiers, détaille Laurent Peyrelade. On est dans les clous. Après, l’appétit vient en mangeant ! On a un groupe pour être plus performant dans certains domaines, avec un peu plus de qualités individuelles, plus étoffé, même s’il est plus jeune. On espère que les jeunes vont garder leurs élans, et que les joueurs, qui étaient là l’an dernier, vont leur faire bénéficier de leurs expériences. »

Ce vendredi, Rodez jouera en amical contre Béziers, pensionnaire de Ligue 2. Avant de retrouver le championnat par un déplacement à Cholet, la semaine prochaine. Et Laurent Peyrelade sait qu’il faudra déjà être prêt :

Sur janvier et février, on va avoir sept matchs à jouer… L’an dernier, sur cette période, on n’en avait pas gagné un seul. On était resté devant malgré ça, mais cette année, c’est totalement différent. Les équipes avancent, les gros sont au rendez-vous. On va devoir être très régulier, et avancer, comptablement, d’ici la fin du mois.


Recevoir notre Newsletter
Commentaires
Ecrire un commentaire
S'abonner
News letter

Recevez l'info quotidiennement et gratuitement !

Météo
Petites annonces

Se connecter



Pas encore de compte ? Cliquez-ici !