photos/1801.jpg

Sabrina Viguier sait que Rodez a créé la sensation. - @ADN12

Par Aveyron Digital News
Le 15 décembre 2018

Bel exploit des Rafettes qui ont battu le Paris FC, 1/0.

À Rodez, au stade Paul-Lignon, Rodez bat le Paris FC, 1 à 0 (mi-temps : 1/0 )
Arbitre : Mme Elodie Coppola
But RAF : Cazeau (19e)
Rodez : Garcia, Ginestet, Austry, Bonet puis Fleury (93e), Cance, Chalabi, Guellati, Cazeau, Lemaitre, Banuta, Saunier puis Noiran (67e).
Avertissement : Bonet (90e)
Paris FC : Benameur, De Almeida, Greboval, Soyer, Jaurena, Butel, Benoit puis Vaysse (73e), Thiney, Bourdieu puis Makanza (65e), Mateo, Sallstrom.

Grosse sensation, ce samedi 15 décembre, à Paul Lignon, où les filles du Rodez Aveyron Football se sont imposées pour la première fois de la saison, à domicile, face au Paris FC, 1 à 0. Rodez confirme donc après sa première victoire, de la semaine dernière, à Lille. Face à une des grosses équipes de la poule, les Ruthénoises ont acquis leur victoire en première période, avant de défendre bec et ongle en seconde.

En première période, les deux équipes ont eu un peu de mal à rentrer dans leur match. C’était un peu brouillon. C’est Rodez qui aura la première frappe, sur un coup franc d’Austry, à la 10e minute, qui passera à côté. À la 16e, premier frisson dans le stade, quand Cance lance Cazeau en contre, dont le tir est trop croisé. Mais l’attaquante ruthénoise va s’illustrer trois minutes plus tard. Lemaitre intercepte le ballon entre deux défenseurs adverses et d’une superbe passe donne en profondeur à Cazeau qui élimine la gardienne et marque le premier but de la partie.

Rodez mène à la pause

Les Rafettes sont récompensées de leur bon début de match, durant lequel elles ont su mettre du rythme, bien défendre, et proposer en contre. A la 30e, Rodez aura encore une belle action, et aurait pu doubler la mise. Cance lance Lemaitre, obligée de s’excentrer, et dont la frappe passe à côté.

Il faudra attendre la 38e pour voir la première occasion du Paris FC avec la frappe de Jaurena qui passera juste à côté, déviée en corner par la défense ruthénoise. Sur la fin de match, Rodez continuera d’attaquer, et de tenter de faire le break, notamment à la 39e ou à la 43e. Mais sans succès. Rodez rentrera donc aux vestiaires avec un court avantage.

Paris enchaîne les actions

En seconde période, le Paris FC est rentré avec d’autres intentions et a rapidement haussé son niveau de jeu, pour essayer de revenir au score. À la 56e, grosse occasion pour les Parisiennes, mais Garcia sortira deux superbes parades, coup sur coup, pour préserver son équipe.

A la 59e, Rodez se procure une belle action. Saunier lance Cance, qui élimine deux défenseurs, et donne à Lemaitre, signalée hors-jeu. Le Paris FC enchaîne les actions, mais ne se procure pas vraiment d’occasions franches.

Rodez peine à ressortir proprement le ballon et le rend trop vite à son adversaire. Paris multiplie les actions et Rodez s’arcboute en défense et concède de nombreux corners. À la 68e, Noiran, pour son premier ballon, lance une attaque sur le côté gauche et centre pour Lemaitre, qui ne peut reprendre.

Rodez mieux en fin de match

À la 75e, Butel, à bout portant, rate le cadre et donne des frayeurs à la défense ruthénoise. Rodez rompt par moment, mais ne plie pas et conserve son petit avantage…

À la 82e, Cance récupère pour Noiran, qui centre pour Lemaitre, mais c’est trop long. Un peu mieux sur la fin de match, Rodez se donne de l’air et à la 85e, sur un coup franc de Noiran, cafouillage dans la surface. Bonet peut frapper. Un tir capté par Benameur.

Pendant les longues minutes d’arrêt de jeu (plus de six), Rodez a fait le dos rond, pour conserver son petit but d’avance. Et a pu sauter de joie au coup de sifflet final. Une victoire importante avant la trêve, et un déplacement sur la pelouse de Lyon, pour la reprise du championnat le 12 janvier.



Recevoir notre Newsletter
S'abonner
News letter

Recevez l'info quotidiennement et gratuitement !

Se connecter



Pas encore de compte ? Cliquez-ici !