photos/1523.jpg

Bruno Guerin, chef de service du CGIDD et l'équipe de VIH 12. - ©ADN12

Par Aveyron Digital News
Le 04 décembre 2018

Lundi 3 décembre, suite à la journée mondiale de lutte contre le Sida, le Centre Hospitalier Jacques Puel de Rodez, en partenariat avec le relais VIH 12, a organisé un stand de sensibilisation et de prévention à l'attention du grand public.

A l'occasion d'une journée de sensibilisation à l'hôpital Jacques Puel, les bénévoles de l'association VIH 12 ont permis au public d'avoir accès aux informations sur les moyens préventifs et curatifs, à des dépistages gratuits et immédiats et à une vidéo qui faisait l'état des lieux de cette pandémie au niveau mondial.

Des préservatifs étaient fournis gratuitement dans le cadre du combat contre cette maladie pour rappeler que des rapports sexuels protégés étaient la meilleure arme contre la contamination. Cet espace a constitué un lieu d’échange privilégié pour les personnes qui voulaient avoir des conseils et soumettre leurs inquiétudes par rapport à des problématiques spécifiques. L'association poursuit son action au sein des établissements scolaires, sociaux et le milieu festif du département.

Le Sida : présent partout...

Lors de ce moment, il est rappelé que le Sida est une pandémie mondiale, ce qui signifie que ni la France, ni l'Aveyron ne sont écartés de sa zone d'action. Au niveau national, il y a approximativement 171 000 personnes séropositives au rythme de 6000 personnes par an. En Aveyron, il y en a 200 qui sont suivies et traitées. Il est urgent d'enrayer cette spirale négative.

Le dépistage : c'est prendre soin de soi et des autres

La thématique de cette journée mondiale est « encourager chacun à connaître son état sérologique vis-à-vis du VIH ». Il est évalué à 25 000 personnes le nombre de séropositifs en France qui ne le savent pas. Bruno Guerin, chef de service des maladies infectieuses et tropicales du Centre Hospitalier Jacques Puel, confirme « la nécessité de se faire dépister de 17 à 80 ans » pour éviter tout nouveau cas de contamination.

Un réflexe : le CGIDD, un dépistage gratuit et anonyme

Les patients ont la possibilité d'avoir accès à différents tests de dépistage gratuits et anonymes par le biais notamment du Centre Gratuit d’Informations, de Dépistage, et de Diagnostic des Infections par le VIH (le CGIDD) basé au Centre Hospitalier de Rodez. Aujourd'hui, ce sont « près de 1000 personnes qui sont venues se faire dépister au CGIDD pour l'année 2018 », nous confie Bruno Guerin. Le Sida, c'est l'affaire de tous, nous comptons sur vous pour prendre les bonnes initiatives !

Galerie photos



Recevoir notre Newsletter
Commentaires
Ecrire un commentaire
S'abonner
News letter

Recevez l'info quotidiennement et gratuitement !

Météo
Petites annonces

Se connecter



Pas encore de compte ? Cliquez-ici !