photos/1433.jpg

Sabrina Viguier croit que la première victoire va tout débloquer pour le groupe - ©ADN12

Par Aveyron Digital News
Le 29 novembre 2018

Nouveau match à domicile, ce samedi, pour les féminines du Rodez Aveyron Football, avec un match capital pour le maintien, face à Bordeaux.

Les Rafettes vont devoir remettre le bleu de chauffe ce samedi, avec la réception de Bordeaux, actuel 7e du championnat de D1. Dimanche dernier, les protégées de Sabrina Viguier ont tenu la dragée haute au PSG, ne s’inclinant finalement que 2 à 1, après avoir mené jusqu’à la 75e. Et ce match va servir pour samedi, comme l’explique Sabrina Viguier, la coach ruthénoise :

On doit se servir de notre abnégation, de notre placement au niveau défensif, de la solidarité que l’on a eu. Après, ce sera un match différent, car contre Paris, le bloc était très bas et on sortait très peu.

Pour la coach, les filles ont également digéré la déception de ce match contre Paris. Même si ce n’est pas forcément un match ou elles pensaient prendre des points, l’équipe a pu y croire. « Elles étaient plus déçues du scénario, détaille Sabrina Viguier. C’est rare en D1 qu’il y ait deux pénalty de sifflés, pour des mains. Sur le premier, elle se protège la tête. Et sur le second, ce n’est pas intentionnelle. »

Une victoire importante

En attendant, ce samedi, Rodez doit s’imposer, pour continuer à espérer le maintien en fin de saison. Lors du match aller,  les ruthénoises s’étaient inclinées, 2 à 0. Pour Sabrina Viguier, Bordeaux est une bonne équipe mais prenable :

Il leur manquera Lavogez, une de leur meilleure joueuse, suspendue. C’est une équipe costaud, mais jeune aussi. On n’a rien à leur envier quand on prend les joueuses individuellement. C’est une équipe solide, avec du potentiel offensif. Mais prenable et pas si loin de nous.

Retour de Cance

Dans toutes les têtes, le maintien évidemment. D’ici la trêve, Rodez a encore trois matchs à jouer. « On va jouer Bordeaux, Lille puis le Paris FC, explique la coach. On doit prendre deux victoires, pour revenir à 8 points. Cela serait bien dans les têtes. »

Lors de ce match, le staff pourra compter sur l’ensemble du groupe et verra le retour de Laurie Cance, après ses nombreux matchs de suspension. « C’est un point positif, confirme Sabrina Viguier. Cela tire tout le monde vers l’avant. Avec une victoire samedi, elles prendront consciences de leurs qualités, et que c’est possible, et ça va débloquer beaucoup de choses. »

Samedi 1er décembre, RAF féminin – Bordeaux, à 14h30, au stade Paul Lignon



Recevoir notre Newsletter
Commentaires
Ecrire un commentaire
S'abonner
News letter

Recevez l'info quotidiennement et gratuitement !

Météo
Petites annonces

Se connecter



Pas encore de compte ? Cliquez-ici !