ven. Juil 19th, 2024

Coïncidant avec les débuts de la Semaine de la mode de Milan, le groupe Aeffe qui contrôle les marques Moschino, Alberta Ferretti, Philosophy di Lorenzo Serafini et Pollini. a annoncé son engagement à abandonner l’utilisation de la fourrure dans les collections de ses marques à partir de la saison printemps-été 2024. . Le groupe Aeffe, qui collabore activement avec LAV, une association qui fait partie de la Fur Free Alliance, a annoncé son adhésion à la norme internationale Détaillant sans fourrure. Par la signature de cet accord, la société italienne s’est engagée à cesser définitivement d’acheter de la fourrure. Le stock continuera à être vendu jusqu’à épuisement. 

« Depuis des années, notre entreprise a réduit au minimum, voire pratiquement éliminé, l’achat et l’utilisation de fourrure, mais nous avons estimé qu’il était absolument nécessaire de formaliser notre engagement, qui concerne toutes nos marques », a expliqué Massimo Ferretti, président du groupe Aeffe.

« L’amélioration de la biodiversité et du bien-être des animaux sont des priorités stratégiques de notre Plan de développement durable, qui repose sur trois piliers fondamentaux : la protection de la planète et de l’environnement, le contrôle et le développement d’une chaîne de production durable et responsable, et l’attention portée aux individus et aux communautés. Nous nous fixons des objectifs ambitieux, alignés sur les Objectifs de développement durable de l’Agenda 2030 des Nations unies, qui, je le crois fermement, conduiront l’entreprise vers une nouvelle phase de croissance et de développement » « LAV applaudit le groupe Aeffe pour son engagement public en faveur d’une mode plus durable et qui, en tant que telle, ne peut envisager l’utilisation de fourrures animales », a déclaré Simone Pavesi, responsable de LAV Area Moda Animal Free.

« Nous sommes ravis que le groupe Aeffe se soit engagé à bannir la cruauté de la fourrure. En s’engageant à ne plus utiliser de fourrure, Aeffe montre qu’il prend le bien-être des animaux au sérieux et qu’il est à l’écoute des consommateurs d’aujourd’hui soucieux de l’éthique », explique Joh Vinding, président de la Fur Free Alliance. Parallèlement à la signature de cet accord, le groupe Aeffe a également annoncé sa décision de ne plus acheter d’angora à partir de la saison printemps/été 2024. .

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *