ven. Juil 19th, 2024

L’inflation passe sous le seuil des 6% en juillet (+5,9%), dans un contexte de stabilité substantielle des prix au niveau économique. En effet, selon les données définitives publiées aujourd’hui par l’Istat, l’indice national des prix à la consommation pour l’ensemble de la collectivité (NIC), brut du tabac, a encore enregistré en juillet une variation nulle sur une base mensuelle et une augmentation de 5,9% sur une base annuelle, contre +6,4% le mois précédent (l’estimation préliminaire était de +6%).

« La dynamique de l’inflation, toujours fortement influencée par l’évolution des prix des biens énergétiques, reflète également le ralentissement, sur une base tendancielle, des prix des aliments transformés (qui, cependant, restent sur des taux de croissance relativement élevés) et des services – note l’ISTAT -. En atténuation, pour le cinquième mois consécutif, est enfin la dynamique tendancielle du ‘panier de la ménagère’, qui est tombée en juillet à +10,2% ».

Le chiffre de l’inflation correspond aux données de l’OCDE publiées ce matin qui placent l’Italie à la première place des pays ayant la plus forte augmentation du revenu par habitant au premier trimestre 2023 (+3,3 %). Les États-Unis enregistrent une augmentation de +1,7 % par habitant au cours de la même période, tandis que la moyenne des pays de l’OCDE est de +0,9 %. Sur les 21 pays de l’OCDE analysés, 11 voient leur revenu par habitant augmenter et 10 diminuer. Il s’agit notamment du Canada, de la France, de l’Allemagne et du Royaume-Uni. Parallèlement, toujours selon les données de l’OCDE, l’Italie reste le pays qui a perdu le plus de pouvoir d’achat après la Grèce depuis le début de la série chronologique. Si nous prenons la valeur de 2007 comme 100, notre pays se situe maintenant à un niveau de 98,05.

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *