sam. Juil 20th, 2024

La Notre-Dame des Douleurs, l’une des images mariales titulaires de la confrérie des Cautivo de Alcalá de Guadaíra, sortira en procession extraordinaire le 12 octobre 2024.. L’année prochaine, la corporation célébrera le 250e anniversaire de la Confrérie des Servites, une ancienne corporation qui a fusionné avec celle du Cautivo, elle-même fondée au milieu des années cinquante du siècle dernier. Pour cette raison, la confrérie a adopté l’invocation servite jusqu’à aujourd’hui.

De cette façon, une aspiration historique de la confrérie est satisfaite, puisque l’image n’a jamais été portée qu’en procession dans les rues de la localité à des occasions spécifiques. Dans les mois à venir, on connaîtra davantage d’informations et de détails sur cette procession, qui marquera sans aucun doute une étape importante dans l’histoire récente de la confrérie du Captif d’Alcalá, l’une des plus populaires de la ville.



L’histoire de cette confrérie est composée des. l’union de deux confréries : la Vénérable Confrérie et le Tiers Ordre des Serviteurs de María Santísima de los Dolores, qui existait à Alcalá de Guadaíra comme dans la plupart des villes de la région, et dont les origines remontent à 1774, et la Confrérie des Nazarenos de Ntro. Padre Jesús Cautivo y Rescatado y María Santísima de la Esperanza, fondée dès le début comme une confrérie indépendante.

Dans les années 1960, lorsque le Fraternité servite était en voie d’extinction, l’Hermandad de Ntro. Padre Jesús Cautivo y Ntra. Sra. de la Esperanza a pris en charge le culte et la chapelle de la Vierge Servite, commençant ainsi l’union des deux confréries. Par un décret signé le 1er juin 1978 par Mgr Rafael Bellido Caro, évêque auxiliaire de Séville, et par le vicaire des confréries, Mgr José Luis Peinado Merchante, la confrérie de Jesús Cautivo a officiellement fusionné avec la confrérie servite.

L’image de María Santísima de los Dolores a été sculptée en 1954 par le sculpteur Manuel Pineda Calderón d’Alcalá pour la Vénérable Confrérie et le Tiers-Ordre servite de Notre-Dame des Douleurs, une statue grandeur nature. Pour la financer, une tombola a été organisée sur la place de la Plazuela, qui a rapporté 8 000 pesetas.

En 1964, Pineda Calderón lui-même l’a transformé pour qu’il adopte sa position assise actuelle avec un genou à terre, afin de pouvoir tenir sur ses genoux l’image d’un Christ couché. Elle reprendrait ainsi la morphologie de l’image pieuse disparue pendant la guerre civile. Actuellement, elle ne va pas en procession, bien que le départ en procession soit dans l’esprit de tous les frères.

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *