mar. Mar 21st, 2023

Au quatrième trimestre 2022, le PIB italien, corrigé des effets de calendrier et des variations saisonnières, a diminué de 0,1% par rapport au trimestre précédent.  trimestre précédent et a augmenté de 1,7 pour cent en termes de tendance. C’est l’estimation préliminaire fournie par l’Istat aujourd’hui. Il s’agit d’un renversement de tendance par rapport au +0,5 pour cent du troisième trimestre et de sept trimestres consécutifs de croissance. En 2022, le PIB italien, corrigé des effets de calendrier et corrigé des variations saisonnières (il y a eu trois jours ouvrables de moins en 2022), a augmenté de 3,9 % par rapport à 2021.  Ce chiffre est supérieur aux estimations du gouvernement dans le Nadef, qui indiquait une croissance du PIB de 3,7 % l’année dernière.

Au quatrième trimestre 2022, l’économie italienne a évolué à un rythme plus lent que la moyenne européenne, qui a enregistré une croissance, bien que légère, de 0,1 % dans la zone euro et une variation nulle dans l’Union européenne. En comparaison avec les autres économies européennes pour lesquelles des données sont actuellement disponibles, l’Espagne (+0,2%) et la France (+0,1%) sont loin derrière. L’Allemagne, en revanche, fait moins bien avec une variation négative de 0,2%. Le cas de l’Irlande, qui a enregistré une croissance de 3,5% sur une base trimestrielle et même de 15,7% sur une base annuelle entre octobre et décembre, est plutôt unique en Europe. Selon les estimations rapides d’Eurostat, la croissance du PIB a atteint l’an dernier 3,5% dans la zone euro et 3,6% dans l’ensemble de l’UE.

Croissance attendue en 2023 Il s’agit de celui qui, sur la base de l’impulsion donnée en 2022, serait atteint si tous les trimestres de cette année enregistraient une variation nulle du PIB, est de 0,4 pour cent.  Les prévisions contenaient dans le Nadef  finalisé par le gouvernement Meloni début novembre montre une augmentation du PIB pour cette année de 0,6 %. . Le même pourcentage a été indiqué par le FMI hier. Tout en constatant un ralentissement de la croissance par rapport à 2022, le Fonds monétaire international, en signe d’optimisme, relève ses estimations de croissance mondiale pour 2023 à +2,9%. Une révision générale à la hausse qui inclut également l’Italie, avec une croissance du PIB attendue à +0,6%, soit un bon 0,8 point de pourcentage de plus qu’en octobre.

Lire aussi:  Développement. Environnement, l'Italie parmi les 5 premiers pays de l'UE pour les technologies vertes

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *