dim. Jan 29th, 2023

Des dernières minutes fatales et un grand regret. C’est ainsi qu’il commence, pas très bien, la nouvelle année de CJ Basket Taranto qui inaugure 2023 avec une défaite sur le parquet de Luiss Roma qui s’impose 76-65 dans la quatorzième journée de la série B Old Wild West ronde D championnat retourné après la longue pause de Noël.

Taranto voit la série de quatre victoires consécutives prendre fin après un match joué point à point pendant plus de 35 minutes avec Cena (15), Conte (14), Villa (13) en double figures pour entraîner le reste de l’équipe qui, cependant, a été perdue dans les minutes décisives, de 61-57 recueillant un 15-8 fatal, ainsi que le compte des rebonds, au buzzer contre le roster Capitoline, traîné par Pasqualin (21), Legnini (16) et Jovovic (15), deuxième force de la ligue.

L’entraîneur Olive commence avec le quintet de base qui voit dès le début le capitaine Conte avec Corral, Cena, Villa et Bruno. L’entraîneur Paccariè répond avec Pasqualin, Falluca, Legnini, Perotti et Barbon.

Pasqualin « ouvre le score » mais c’est Villa qui s’enflamme dès le début avec 5 points « égalisés » par le 2+1 de Jovovic qui sort presque immédiatement du banc. Villa déchaîné, le meneur rouge-bleu marque le 7ème point de son début fulgurant, Taranto passe à +4 également grâce au triple de Bruno mais est ramené à 14 par Allodi et Jovovic. La fin du premier quart-temps est Capitoline avec Allodi qui conclut le 6-0 et envoie les hôtes à 16-14.

On retrouve Piccoli, D’Agnano et le redécouvert Graziano dans le quintette pour Taranto au début du deuxième trimestre. C’est le panier de Piccoli qui répond à Jovovic. Le triplé de Legnini donne à Rome +4 pendant un moment, Conte garde CJ dans le sillage, Villa revient sur le terrain et égalise à 23. Au milieu des triples de Barbon et Legnini, le 6-0 signé par Cena, Bruno et Corral n’a pas changé la substance du résultat (29-29), mais le deuxième triple de Legnini l’a fait, envoyant Luiss à +5. Piccoli et Villa ont à nouveau comblé l’écart et les équipes ont atteint la mi-temps sur le score de 35-33.

Lire aussi:  NBA - Triple double : Russell Westbrook égale le record de Detler Schrempf

La deuxième mi-temps s’ouvre sur une nouvelle égalisation, cette fois-ci par Corral mais aussi par un nouveau triplé de Legnini. Allodi maintient Rome à +5 mais le triple de Cena illumine Taranto qui égalise à nouveau avec Conte, 44-44. CJ a également pris l’avantage avec Cena et deux lancers francs de Tato Bruno mais la fin du quatrième quart-temps a été une fois de plus des hôtes qui ont retourné la situation avec Pasqualin et surtout Jovovic pour le 52-48 signé par Allodi à la fin du troisième quart-temps.

Le dernier quart-temps est ouvert par Murri avec le panier de +6, réponse soudaine de Cena mais surtout le triple de D’Agnano qui amène Taranto à -2. Les rouges-bleus ont mal géré quelques possessions pour l’égalité ou même l’avance et en ont payé le prix avec le triple de Pasqualin. C’est le prélude à la fin susmentionnée, le capitaine Conte ramène Taranto à -4 de la lunette, mais c’est en fait le dernier souffle de l’équipe ionienne qui prend une avance de 6-1 grâce à Legnini, Jovovic et Murri et se retrouve menée de 8 en un clin d’œil. Le coach Olive a essayé de mettre de l’ordre dans les idées de son équipe en demandant un temps mort. Il y a eu une réaction de fierté, menée par le capitaine Conte, qui a d’abord servi une passe à Corral, puis a réalisé son propre panier et un coup franc supplémentaire, mais le score n’était que de -6 avec un peu plus d’une minute à jouer. La main de Pasqualin n’a pas tremblé de la lunette, et il a même glissé le triple qui a été le point d’exclamation du succès de Rome tandis que Taranto a pris note de la défaite et avait hâte de retourner à Tursport pour se racheter. Dans une semaine, dimanche 15 janvier, contre Cassino pour clôturer la première moitié de la saison de la meilleure façon possible.

Lire aussi:  LBA - Heure de départ modifiée pour Unahotels Reggiana vs Reyer Venezia

Luiss Roma : Marco Pasqualin 21 (3/6, 2/7), Marco Legnini 16 (2/5, 4/6), Matija Jovovic 15 (7/11, 0/2), Giovanni Allodi 12 (5/9, 0/1), Riccardo Murri 7 (2/5, 0/4), Cesare Barbon 3 (0/0, 1/3), Giorgio Di bonaventura 2 (1/3, 0/2), Matteo Fallucca 0 (0/3, 0/4), Alessandro Perotti 0 (0/0, 0/0), Giuseppe Invernizzi 0 (0/0, 0/0), Sean Busca 0 (0/0, 0/0), Davide Tolino 0 (0/0, 0/0). Tous. Paccariè

CJ Basket Taranto : Enzo damian Cena 15 (5/10, 1/4), Gianmarco Conte 14 (5/9, 0/3), Francesco Villa 13 (4/5, 1/7), Diego Corral 9 (4/9, 0/3), Santiago Bruno 7 (1/1, 1/4), Marcello Piccoli 4 (2/3, 0/0), Francesco D’agnano 3 (0/0, 1/1), Luca Sampieri 0 (0/2, 0/0), Mattia Graziano 0 (0/0, 0/0), Andrea francesco Liace 0 (0/0, 0/0). Tous. Olive

Arbitres : Matteo Luchi et Andrea Buoncristiani de Prato. Partiels : 16-14, 19-19, 17-15, 24-17. STAT RM – lancers francs : 15 / 17 – rebonds : 40 12 + 28 (Matija Jovovic 9) – passes décisives : 15 (Marco Pasqualin 5). STAT TA – lancers francs : 11 / 16 – rebonds : 26 1 + 25 (Francesco Villa, Santiago Bruno 5) – passes décisives : 13 (Enzo Damian Cena, Diego Corral, Santiago Bruno 3).

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *