Rodez. Les restaurateurs de l’UMIH appellent à un rassemble de protestation ce samedi

L'Umih avait déjà manifesté pour défendre les restaurateurs, le 21 octobre dernier sur la Place d'arme. Photo : DR

L’UMIH (Union des Métiers et des Industries de l’Hôtellerie), le réseau de restaurateurs et d’hôteliers, a appelé sur leur page Facebook hier mardi 17 novembre à un rassemblement pour protester contre la fermeture des bars et restaurants, et surtout leur non-réouverture au 1er décembre, contrairement au reste des commerces (si les chiffres de contamination nationaux baissent).

« Je ne vous apprendrais pas que l’ouverture de nos établissements ne sera effective début décembre comme les autres commerces dits non essentiels à croire que la France et les gens qui nous gouvernent sont devenus amnésiques, ce qui il y a quelques temps était le fleuron de ce pays et reconnu mondialement classé au Patrimoine de l’UNESCO est devenu l’espace de quelques mois ingrata : les bars, les restaurants, les hôtels, les discothèques, les traiteurs et l’événementiel c’est plus de 1 million de salariés et 350 000 entreprises qui assuraient jusqu’il y a quelques mois en arrière tout ce que la France avait de plus ancré dans l’art de vivre à la française et que le monde entier nous enviait.

Aujourd’hui on ne peut plus travailler ou presque, on n’a aucune visibilité sur des dates de réouverture, on nous a promis des aides qui traînent à arriver avec des conditions dont tous le monde n’est pas éligibles. On nous a dit 0 recettes 0 dépenses mais ce n’est pas le cas , on a tiré la sonnette d’alarme plusieurs fois mais là encore, toujours pas de visibilité »

Les restaurateurs appellent donc à une action ce samedi 21 novembre sur la Place d’Arme de Rodez, de 7h30 à 12h30 « pour faire entendre notre voix et montrer notre solidarité au sein de notre belle profession ».